Steria va ‘optimiser’ la police norvégienne

Cloud

Montant du contrat: 60 millions d’euros

Jilo contrat pour la SSII française Steria qui décroche un contrat de 60 millions sur trois à cinq ans d’euros avec la police norvégienne.

Le groupe été retenu par les forces de police norvégiennes, et par les entités judiciaires avec lesquelles elles collaborent (tribunaux, administrations pénitentiaires, services en charge de l’aménagement des peines), afin d’optimiser leur infrastructure informatique. “Grâce à une infrastructure à la pointe de la technologie, les 17.000 fonctionnaires des services de police et des entités judiciaires répartis sur plus de 500 sites dans le pays, pourront gagner en flexibilité et améliorer la rapidité et la qualité des services apportés aux citoyens norvégiens”, précise la SSII française dans un communiqué de presse. Steria voit l’avenir en rose: confortée par le rachat de l’allemand Mummert Consulting à la mi-août, l’entreprise a affiché de bons résultats au deuxième trimestre 2005 (+24% du chiffre d’affaires). Rien d’étonnant donc, à ce que la firme cherche à profiter de ce climat favorable pour embaucher. Selon le quotidien “Les Echos”, Steria pourrait bien recruter 2.100 personnes dont 1.300 dans l’Hexagone. Le journal souligne que le groupe a déjà engagé 500 collaborateurs en France. Le groupe a également annoncé l’ouverture dans la périphérie nantaise de son principal centre de tierce maintenance applicative (TMA). Montant de l’investissement: 2 millions d’euros. Cette nouvelle plate-forme permettra à terme (fin 2006) la création de 200 postes et a pour objectif de maintenir en condition les logiciels de ses clients français. Cette activité TMA représente déjà 10 à 15% du chiffre d’affaires de la société informatique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur