Steve Ballmer lance des messages ‘codés’ aux partenaires de Microsoft

Régulations

Enfin, ‘codés’ pas tant que cela? Pour le patron de Microsoft, il est urgent que le réseau de partenaires de l’éditeur s’attaque aux bases installées en Novell NetWare, IBM Lotus Notes et… Microsoft NT 4.0

A l’occasion de la

Worldwide partners conférence de Microsoft, Steve Ballmer n’a pas manqué de monter au créneau face à un auditoire acquis au premier éditeur mondial. Il a commencé par fustiger IBM, Linux et SAP (c’est nouveau) tout en recommandant instamment aux milliers de partenaires de parier pour leurs 10 années à venir sur Windows et les services de Microsoft. En tout cas, en les couvrant de “thank you“, Steve Ballmer a rappelé qu’il aime les partenaires qui aident Microsoft à gonfler ses résultats et à gagner des parts de marché. “Il y a encore plein de business sur NetWare et NT dehors. Allons les conquérir“. Et de continuer : “Nous avons des opportunités de mettre Lotus Notes hors du yin-yang. Je n’ai jamais vu une telle base de clients attendre de se faire plumer“. Sacrément en verve Steve? Sans oublier que Microsoft continue de chercher à entrer sur de nouveaux marchés à partir de sa plate-forme qui a fait ses preuves. Pour étendre son empreinte, sur la Business Intelligence avec SQL Server ou avec le rachat de Navision et Great Plains. “Nous voyons MBS (Microsoft Business Solutions) en plate-forme horizontale qui va servir à des milliers de partenaires pour apporter leur expérience verticale, leurs solutions et IP. Nous voulons et adoptons ces partenaires“. Sans oublier le coup de patte à IBM et Linux Ensuite, répondant aux questions de trois partenaires probablement triés sur le volet (questions et partenaires), Steve Ballmer a encore ajouté une couche. Sur IBM qui combine matériel, service et conseil : “Ca ressemble aux trois souris plutôt qu’aux trois mousquetaires. Est-ce que IBM a le meilleur logiciel ? Ils n’ont même pas le second meilleur logiciel“. “IBM n’occupe plus la même position en valeur qu’il y a dix ans. Il est important de mettre fin à la notion que tout vient d’IBM. La valeur d’IBM est moins significative aujourd’hui qu’à n’importe quel moment de mes 25 ans de business“. Evoquant Linux, le patron de Microsoft a tenu à rappeler que “une rumeur affirme que Linux viole 286 brevets“. Mais comme il s’agit d’une rumeur, il a rapidement changé de sujet. Toujours aussi susceptible sur les histoires de pingouin, le big boss ! Et de terminer sur les opportunités qui se présentent aux partenaires de revendre les produits de Microsoft. Pour rappeler l’arrivée proche de Longhorn, Office 12, SQL Server 2005 et Visual Studio 2005. Ainsi qu’une longue liste d’applications MBS. Et surtout de rappeler que Office 2003 associé à Windows Server 2003 peut déloger NetWare, Notes et NT, et que seulement 15% des PC exploitent Office 2003, l’une des pépites de Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur