Steve Ballmer se sépare de près de 50 millions d’actions Microsoft

Cloud

Steve Ballmer vendra quelques 75 millions d’actions Microsoft en quelques semaines. Pour des besoins personnels, n’en doutons pas.

Steve Ballmer, le bouillonnant P-dg de Microsoft, vient de vendre un paquet de près de 50 millions d’actions de son entreprise, soit 12 % de son portefeuille de titres maison. Environ 49,3 millions d’actions cédées à 27 dollars lui rapportent la coquette somme de 1,33 milliard de dollars, nous apprend Reuters. Une initiative qu’il n’avait pas entreprise depuis 2003.

Faut-il y voir une défection de la part du dirigeant envers l’une des premières capitalisations boursière dont il a les rênes? Pas le moins du monde, évidemment. « Même s’il s’agit d’une question financière personnelle, je souhaite être clair sur le sujet afin d’éviter toute confusion : je suis très enthousiaste sur nos nouveaux produits et sur le potentiel que nous avons pour changer la vie des gens grâce à nos technologies. Je reste pleinement engagé avec Microsoft et je crois en son succès », s’est empressé de déclarer Steve Ballmer. Le dirigeant fait évidemment allusion au succès de Windows 7, à sa stratégie cloud computing ou encore de Windows Phone 7, sans oublier le lancement de Kinect.

Le dirigeant de Microsoft doit avoir de gros besoins personnels financiers. Très gros même puisqu’il a annoncé son intention de se séparer de 75 millions de titres avant la fin de l’année. Soit 18 % de son portefeuille Microsoft. Pour l’heure, celui-ci se constitue de quelques 359 millions d’actions. Ce qui compte pour 4,2 % du capital de l’éditeur de Redmond. Steve Ballmer reste donc le deuxième actionnaire individuel de Microsoft après son cofondateur Bill Gates qui détient encore 7,2 % de l’entreprise.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur