Steve Case, AOL Time Warner, retourne sa veste

Régulations

Le fondateur d’AOL, ancien patron d’AOL Time Warner, serait aujourd’hui partisan de la séparation d’AOL en ‘spin off’

Sous la pression de ses actionnaires, Steve Case, le fondateur d’AOL et l’artisan du rapprochement avec Time Warner, vient de quitter son fauteuil de président d’AOL Time Warner. Il a cédé sa place à Dick Parsons.

AOL est à l’origine de la chute du titre AOL Time Warner, dont la capitalisation boursière est inférieure de moitié à celle résultant de la fusion. Un mouvement baissier que ses actionnaires ne lui pardonnent pas, d’autant que l’implosion de la bulle internet n’explique pas tout. Et en particulier certaines opérations qui ont précédé la fusion, et qui font l’objet de plaintes et d’enquêtes de la SEC. Steve Case pour la séparation des activités du groupe C’est tout du moins ce que révèle le ‘New York Times’, qui rapporte des déclarations de Steve Case auprès de cadres d’AOL Time Warner. Bien que son discours public reste dans la ligne d’AOL Time Warner, avec le maintient d’AOL dans le groupe, Steve Case militerait pour la séparation des activités. Il serait favorable à une démarche de spin off pour AOL. Avec, peut-être, l’espoir de retrouver une présidence ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur