Steve Jobs (Apple) continue de gagner 1 $

Régulations

Mais il revend des actions qui lui ont été offertes, a cédé Pixar à Disney,
et se fait rembourser ses frais?

Dans un document remis par Apple à la SEC (Securities and Exchange Commission), le gendarme de Wall Street, il apparaît que Steve Jobs continue d’émarger au poste de CEO (Chief Executive Officer ou président directeur général) pour un salaire annuel de 1 dollar.

Pour autant, le cofondateur de la marque à la pomme, aujourd’hui âgé de 52 ans, n’est pas sans ressources. Ainsi le 20 mars dernier a-t-il cédé 5,4 millions d’actions sur les 10 millions qui lui ont été offertes par Apple en mars 2003. Une cession qui lui a rapporté 490 millions de dollars.

Hors son poste de CEO, Steve Jobs apparaît une autre fois sur le document remis à la SEC. En septembre 2006, le patron d’Apple a présenté pour remboursement une note de frais de 202.000 dollars. Des frais liés à l’usage professionnel de son avion privé, qui lui a été ‘offert’ par la firme en 2001.

Enfin il vient de recevoir 120.000 stock-options Apple.

Steve Jobs pointe à la 132ème place du classement des hommes les plus riches du monde publié par le magazine Forbes, avec une fortune estimée à 5,7 milliards de dollars.

Une fortune qui a dû encore progresser avec la vente à Disney de Pixar Animation Studios, à l’origine des grands succès cinéma de l’animation 3D que sont Toy Story, Monstres et Cie, Les Indestructibles ou encore Cars. En plus d’occuper le poste de CEO, Steve Jobs possédait en effet 50 % du capital du studio.

Il reste en revanche sous le coup d’enquêtes des autorités américaines sur la pratique des stock-options dans ses deux compagnies.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur