STMicro va réduire sa voilure industrielle

Cloud

Le fondeur franco-italien va fermer trois de ses implantations vieillissantes

STMicroelectronics vient d’annoncer la fermeture, dans les deux à trois prochaines années, de trois unités de production : Carrollton au Texas, Phoenix en Arizona, et Ain Sebaa au Maroc.

A Carrollton, c’est la fab de wafer 6 pouces qui sera fermée, et la production transférée soit sur la fab de Singapour (moins cher !), soit sur des fabs de wafer 8 pouces dans le reste du monde. STMicro signe ici la fin de ses fabs wafer 6 pouces, un mouvement déjà entamé en Europe où une partie ont justement été reconverties en 8 pouces.

Phoenix est une petite unité de fabrication en wafer 8 pouces, dont les technologies sont si ‘matures’ qu’elles nécessiteraient des investissements importants pour être remises au goût du jour. Investissements que le fondeur n’a pas jugés utiles. Il préfère se concentrer sur ses fabs en Asie ou en Europe.

Quant à Ain Sebaa, situé à proximité de Casablanca au Maroc, cette unité de packaging et de test souffre semble-t-il de la vétusté et des limites urbaines de son implantation. STMicro devrait donc transférer cette activité sur son autre centre marocain, Bouskoura 2000.

STMicroelectronics attend tirer de cette restructuration une économie annuelle de l’ordre de 150 millions de dollars, pour un coût de restructuration de l’ordre de 270 à 300 millions. 4000 employés sont concernés, mais le fondeur a indiqué qu’il espère transférer une partie d’entre eux, ou qu’il proposera des ‘incentives’ aptes à favoriser certains départs volontaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur