STMicroelectronics et Hynix construisent en Chine

Cloud

Pour pénétrer le très prometteur marché chinois, STMicroelectronics et Hynix vont créer une nouvelle co-entreprise. Ils fabriqueront des mémoires DRAM et ‘flash’ en Chine

Les deux compères se connaissent bien ! Le sud coréen Hynix et l’européen STMicroelectronics ont déjà créé ensemble une co-entreprise pour fabriquer des mémoires ‘flash’.

C’est aujourd’hui la Chine qu’ils visent avec le projet de créer une nouvelle co-entreprise pour la fabrication de mémoires DRAM et ‘flash’ destinées au marché chinois. Avec une progression annuelle de 20%, ce marché est estimé à 30 milliards de dollars, et pourrait représenter une porte de sortie pour le coréen, quatrième fabricant mondial de mémoires en 2003. Hynix sort en effet d’un enchaînement de plans de sauvetage qui l’ont placé à 81% sous le contrôle de ses créanciers, et l’ont amené à user de pratiques commerciales épinglées par l’Europe, les Etats-Unis et le Japon, qui imposent au fabricant des droits de douane élevés. Raison invoquée: des subventions considérables de l’Etat coréen. Hynix n’aurait sans doute pas pu supporter seul cet investissement industriel: 2 milliards de dollars, qui seront financés par le consortium des créanciers du groupe et STMicroelectronics, à hauteur de 500 millions de dollars chacun, et par des investisseurs chinois, publics et privés, pour 1 milliard de dollars, si l’accord est bien signé avec les autorités le 18 août prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur