STMicroelectronics ouvre un labo de R&D avec le chinois FAW

Composants
11 Crolles - rutilant © STMicroelectronics

Champion européen des semiconducteurs, STMicroelectronics et le constructeur chinois First Automobile Works (FAW) vont ouvrir un centre de recherche et développement dédié aux systèmes embarqués à bord des véhicules.

À la troisième position sur le marché mondial des circuits intégrés pour automobiles, premier en Chine, STMicroelectronics a annoncé ouvrir un centre de R&D avec le constructeur chinois First Automobile Works (FAW).

Hébergé par le groupe chinois, le laboratoire ST/FAW aura pour principale activité le développement de systèmes électroniques dédiés à la transmission, la sécurité, le confort et l’info-divertissement à bord des véhicules. Des microcontrôleurs 32 bits PowerPC, des produits standards pour applications spécifiques et des circuits de commande intelligents conçus par ST seront notamment utilisés.

La Chine, un marché porteur pour ST

« Notre position est reconnue par les constructeurs automobiles chinois et nous avons la conviction que cette coopération va consolider la place qu’occupe ST au sein de l’industrie électronique en Chine », a déclaré mardi par voie de communiqué Edoardo Merli, directeur marketing & applications au sein du groupe produits automobiles de STMicroelectronics pour la Chine et l’Asie du Sud.

Dans cette région, le groupe franco-italien a enregistré la plus forte progression de ses ventes au deuxième trimestre 2012 (+9 % par rapport au trimestre précédent). Les perspectives restent intéressantes, malgré les craintes de l’agence de notation Standard & Poor’s quant au résultat annuel global du fabricant de semiconducteurs.

« La Chine est un immense marché pour les semiconducteurs automobiles. Les livraisons d’automobiles en Chine occupant le premier rang mondial depuis trois années consécutives, » a souligné Jun Li, directeur du centre de R&D de FAW. Avant d’ajouter : « Aujourd’hui, le confort et la sécurité des automobiles suscitent [davantage] d’attention de la part des consommateurs, et le marché de l’électronique automobile va également connaître une formidable croissance. »

En 2011, FAW, deuxième constructeur automobile chinois en volume, a vendu plus de 2,6 millions de véhicules, dont 1 million dans le cadre de son partenariat avec le constructeur Allemand Volkswagen et 500.000 avec le Japonais Toyota.

Crédit photo © STMicroelectronics


Voir aussi
Dossier Silicon.fr – STMicroelectronics, ce géant méconnu des semiconducteurs


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur