STMicroelectronics met des picoprojecteur dans les smartphones

Composants

En rachetant les technologies de projection laser de bTendo, STMicroelectronics veut se positionner sur le marché des pico-projecteurs en passe d’exploser.

STMicroelectronics (ST) poursuit la diversification de son offre. Il a annoncé, lundi 6 août, l’acquisition de la propriété intellectuelle de bTendo, pour un montant non dévoilé. Le fournisseur de semiconducteurs et de MEMS (microsystèmes électromécaniques) récupère également la majeure partie des experts de la start-up israélienne avec laquelle le constructeur de puces travaillait déjà autour de développements technologiques conjoints.

Objectif de l’opération : accélérer la diffusion de la technologie de bTendo. Cette dernière s’est spécialisée dans la mise au point d’un moteur de projection à balayage laser. Une technologie que STMicroelectronics entend exploiter dans la mise au point de picoprojecteurs, ces mini projecteurs à faible consommation énergétiques qui prendront place dans les ordinateurs portables, smartphones et autres appareils numériques telles les tablettes. Le moteur de projection s’intègre dans un module de 1,7 cm3 de volume et de moins de 5 mm d’épaisseur.

Selon le fabricant franco-italien, le moteur de projection par balayage laser produit une image haute résolution sans aucun besoin de mise au point. Ce qui permet de diffuser des vidéos, photos et autres présentations pratiquement n’importe où et depuis n’importe quelle distance. De quoi réduire considérablement l’encombrement lors de présentations Powerpoint et faciliter le partage visuel de photos et vidéos.

Un marché en passe d’exploser

« En combinant l’expertise technique et la propriété intellectuelle de ST avec le moteur de projection à balayage laser de bTendo, nous allons pouvoir répondre aux exigences du marché émergent des projecteurs embarqués dans les produits grand public portables de nouvelle génération et nous préparer en même temps à ouvrir d’autres marchés », avance Benedetto Vigna, vice-président corporate et directeur général du groupe MEMS, Capteurs et Produits Analogiques.

ST veut en effet se tenir prêt pour répondre aux besoins d’un marché en passe d’exploser dans les prochaines années. Selon le cabinet Pacific Media Associates, les ventes de picoprojecteurs devraient passer d’environ 3 millions d’unités en 2011 à 58 millions en 2015. Une progression annuelle de 80 % dont ST entend capter une grande partie.

crédit photo © Aiptek


Voir aussi
Dossier Silicon.fr – STMicroelectronics, ce géant méconnu des semiconducteurs


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur