STMicroelectronics s'offre Genesis

Cloud

Le fondeur européen se renforce ainsi dans le traitement vidéo et la télévision numérique

336 millions de dollars. C’est la somme que va débourser STMicroelectronics pour s’offrir l’américain Genesis Microchip. Ce fondeur est spécialisé sur le marché des composants de traitement vidéo pour la télévision numérique. Selon les observateurs, et notamment STM, ce segment évalué à 1,5 milliard de dollars, est celui qui présente la croissance le plus rapide dans les semi-conducteurs grand public.

“STMicroelectronics propose de racheter au comptant toutes les actions émises de Genesis Microchip Inc à un prix fixé à 8,65 dollars par action, soit une valeur totale d’environ 336 millions de dollars pour l’opération”, indique un communiqué commun des deux groupes.

Ce prix représente “une prime de 60% par rapport au cours de clôture de l’action Genesis Microchip du lundi 10 décembre 2007”.

Genesis a réalisé un chiffre d’affaires de 191 millions de dollars sur son exercice 2006/2007, clos au 30 septembre.

Le fiondeur franco-italien précise que Genesis Microchip sera intégré dans sa division “Home Entertainment and Displays”. Pour autant, les analystes s’étonnent du fait que STM dispose déjà d’une activité similaire. “Le fait qu’elle se fasse en zone dollars va aider le groupe dans sa problématique de coûts en euros”, a cependant déclaré un analyste cité par Reuters.

L’OPA, recommandée par le conseil d’administration de Genesis, devrait être lancée au plus tard le 18 décembre et la fusion, sous réserve d’obtention de l’accord des autorités compétentes, devrait être finalisée au premier trimestre de l’année prochaine, a précisé STMicro.

Cette acquisition illustre le retour en grâce de STM après deux années de restructuration qui se sont notamment traduites par la sortie de l’activité mémoires flash (lire nos articles). Il dispose aujourd’hui d’une trésorerie de 1,1 milliard de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur