ST Tours planifie 4 semaines de chômage partiel

Régulations
STMicroelectronics Tours chomage © STMicroelectronics

Le groupe européen de semiconducteurs STMicroelectronics a indiqué aux 1300 employés de son usine de Tours (Indre-et-Loire) qu’ils seraient mis au chômage partiel quatre semaines d’ici la fin décembre. Crolles et Catane vont également débrayer.

Après l’annonce de changements à la direction stratégique de STMicroelectronics, le groupe franco-italien de semiconducteurs s’apprête à réduire sa production hivernale.

ST a récemment indiqué aux 1300 employés de son usine de Tours (Indre-et-Loire) qu’ils seraient mis au chômage partiel durant quatre semaines lors du dernier trimestre 2012, comme cela avait été le cas à la même période l’an dernier. Seule l’unité de recherche restera active.

Spécialisé dans les composants de puissance, le site de Tours n’est pas l’unique centre de production du groupe européen à connaître une réduction saisonnière d’activité.

Les 4000 salariés de l’usine ST de Crolles (Isère) et les 2200 personnes employées sur le site italien de Catane (Sicile) connaîtront jusqu’à dix jours de chômage partiel et un arrêt de la production durant les fêtes de fin d’année. ST Tours va donc subir la plus longue période d’arrêt de travail de la prochaine saison…

La faute à Nokia ?

ST, premier employeur privé de l’agglomération tourangelle, justifie cette mesure par une réduction des commandes de ses principaux clients, parmi lesquels Nokia, concepteur finlandais de terminaux mobiles, en perte de vitesse.

Par ailleurs, STMicroelectronics cherche à réduire ses coûts pour retrouver le chemin de la croissance après avoir enregistré au deuxième trimestre une perte nette de 75 millions de dollars.

Pour ce faire, outre les mesures de chômage partiel, le groupe STMicroelectronics travaille à l’élaboration d’une nouvelle stratégie globale pour rester compétitif face à ses principaux rivaux Intel, Samsung, Texas Instruments et Toshiba.

Crédit photo © STMicroelectronics


Voir aussi
Dossier Silicon.fr – STMicroelectronics, ce géant méconnu des semiconducteurs


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur