STMicroelectronics nous ouvre les portes de ses usines

Composants
STMicroelectronics Crolles © Silicon.fr

Le géant des semiconducteurs STMicroelectronics nous a fait visiter sa ‘fab’ 300 mm de Crolles. Une usine, superbe, à la pointe de la technologie.

Quelques journalistes (dont nous faisions partie) ont été récemment invités à visiter les deux sites isérois de STMicroelectronics : Grenoble pour la R&D et Crolles pour la production.

Ces derniers sont stratégiques à plus d’un titre, car c’est principalement ici que sont conçues et produites des puces ARM (entre autres activités) qui sont employées par la suite dans des décodeurs TV, des smartphones et des tablettes.

Un outil de production moderne

Après avoir revêtu la traditionnelle tenue des personnes œuvrant en salle blanche, nous avons pu pénétrer dans la très moderne usine 300 mm du site de Crolles, Crolles300, fruit d’un investissement de 1,7 milliard de dollars (environ 1,4 milliard d’euros). Elle peut produire des composants en 22 nm, même si les 45 nm et 55 nm restent aujourd’hui les formats les plus demandés.

Une tenue adaptée est une précaution logique sachant que l’air circulant dans la salle de production (de tout de même 10.000 m² !) contient dix fois moins de particules qu’une salle d’opération chirurgicale. Mais ce n’est pas tout : les wafers (galettes de silicium qui servent de base aux composants) sont eux-mêmes enchâssés dans des boitiers – les Foup, pour Front Opening Unified Pod –, à l’air encore plus pur. Le Foup est donc une sorte de mini salle blanche pour wafers.

Bon point, tout est automatisé. Personne ne manipule les Foup, qui sont guidés d’une machine à l’autre par un système de rails fixés au plafond, et ce, pour la totalité des 500 à 600 processus composant la gravure d’un wafer. Des étiquettes à radiofréquence permettent de suivre le cheminement d’un Foup.

De ce côté, le site de Crolles fait jeu égal avec les usines d’Intel, ou même les installations ultramodernes que nous trouvons dorénavant à New York.

La rentabilité est bien là

À Crolles, la production se fait 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Cet outil de production tourne donc en continu. Il monte aujourd’hui à 3500 wafers par semaine, chacun ayant une valeur brute de 3500 dollars (un Foup de 25 wafers vaut ainsi 87.500 dollars)… et beaucoup plus en tant que produits finis. De l’espace restant disponible dans la salle blanche, cette production devrait grimper dans le futur à 4500 wafers par semaine.

La suite, en page deux…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur