Stock-options, suite: Apple devra réviser ses comptes

Cloud

On ne plaisante plus avec les stock-options, même 5 ans après… Apple en fait l’amère expérience. L’entreprise californienne fétiche fait savoir qu’elle va devoir réviser les comptes des exercices fiscaux antérieurs: on remonte à 1997!

Pas question de passer l’éponge sur les malversations des “belles” années. Les affaires finissent par ratttraper les entreprises et leurs dirigeants.

Il fut un temps où l’on récompensait allègrement dirigeants et managers en leur attribuant des “bons pour actions” Apple a annoncé qu’il allait réviser ses comptes passés après avoir découvert de nouvelles irrégularités concernant l’attribution de stock-options au cours de la période 1997/2001. Ce jeudi 3 août, la firme du Macintosh et l’iPod a reconnu de nouvelles preuves d’irrégularités ont été apportées. Le fabricant informatique devrait enregistrer des charges ‘non-cash’ liées à ces stocks-options, mais il n’en connaît encore ni le montant, ni les périodes concernées. Apple reconnaît dans un document officiel rempli auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission), le gendarme de la bourse aux Etats-Unis, que les communications, communiqués de presse ou autres, publiées après le 29 septembre 2002 sont inexactes. Par ailleurs, Apple a retardé le dépôt officiel de ses comptes du troisième trimestre, clos le 1er juillet. Fin juin, précisément, la révélation de ces irrégularités dans la distribution de stock-options, pour la péride indiquée, avait fait plonger le titre Apple Computer de -2,88 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur