Stockage: ADIC, avec Rocksoft, s’offre la ‘Réduction de Données’

Réseaux

La croissance exponentielle des volumes de données, les objectifs de retour en production rapide avec la meilleure fraîcheur de données, dans un climat de budget en réduction ou relativement stable, voila quelques grands traits des défis qui s’adressent au monde du stockage aujourd’hui

Les techniques modernes font apparaître le disque comme unité de stockage incontournable, vu les contraintes métiers, légales ou simplement liées à des processus internes à l’entreprise. Le disque permet aujourd’hui de proposer plusieurs solutions, comme la Protection Continue des Données (CDP), la Virtualisation des librairies de bandes (VTL), et la Réduction de Données, qui, toutes, sont difficilement réalisables avec une unité de bandes.

Ce dernier aspect est aujourd’hui présent sur le marché au travers de plusieurs synonymes et on retrouve fréquemment les termes suivants : factorisation, réduction, dé-duplication, coalescence de données ou instance de données unique (single instance storage). Cette technique est utilisée aujourd’hui pour éviter de sauvegarder ou transporter deux fois les mêmes données, que ce soit sur le support lui-même ou au travers du réseau. Déjà bien présente dans les offres CAS (Content Addressable|Aware Storage), dédiées au contenu de référence ou fixe, cette méthode fait une arrivée fracassante dans la sauvegarde à distance des postes nomades et même dans les mécanismes de sauvegarde plus classiques ; elle propose le remplacement complet des unités bandes par des unités disques. Souvenons-nous, dans les années 1990, le coût d’un disque équivalait à un millier de cartouches, aujourd’hui 2 cartouches seulement correspondent à un disque. Couplé à la réduction de données, on obtient même un coût au Go meilleur avec le support disque qu’avec le support bande, inférieur à 1$ par Go. ADIC fait l’acquisition d’un acteur de référence sur ce segment ? Rocksoft ? affirmant ainsi un axe fort de sa stratégie en faveur de la protection de données orientée disque et sa volonté de proposer des solutions évolutives pour des besoins “utilisateurs” exponentiels. Parmi les acteurs de ce type de technologie, pur acteur de réduction de données ou fournisseur de solutions CAS, on retrouve les grands fournisseurs : EMC, HDS, HP, IBM, Network Appliance, SUN ou Symantec mais aussi de plus petits comme Archivas, Avamar, Data Domain, Diligent, ExaGrid, Nexsan, Permabit, RenewData ou Zantaz. Encore donc un secteur en pleine ébullition qui sera, à n’en pas douter, une des grandes attractions dés le mois d’avril de la conférence SNIA Storage Networking World à San Diego. (*) président, fondateur de l’association SNIA France, Storage Networking Industry Association, www.snia.org


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur