Pour gérer vos consentements :

Stockage : 34% de croissance tirée par le Cloud et les baies Flash

Le marché du stockage a débuté l’année en grande forme. Les ventes ont franchi les 13 milliards de dollars au premier trimestre 2018. Un chiffre en hausse de 34,4% par rapport à la même période l’an dernier, rapporte IDC.

« La demande de ressources en cloud public et la modernisation des infrastructures informatiques ont été deux moteurs importants d’investissements des entreprises dans le stockage à l’échelle mondiale ». Ces facteurs expliquent « la croissance exceptionnelle » du marché sur le trimestre, a souligné Eric Sheppard, vice-président de recherche, infrastructure serveur et stockage, chez IDC.

Les systèmes de stockage externe restent le plus large segment du marché (+19,3% à 6,25 milliards de dollars), ajoute la société d’études.

Par ailleurs, les solutions tout Flash ont bondi de plus de 54% sur la période (à 2,1 Md$). Plus accessibles financièrement, les baies Flash hybrides affichent aussi une croissance à deux chiffres (+23,8% à 2,5 Md$).

Plusieurs fournisseurs ont tiré profit de cette dynamique, à commencer par Dell EMC.

Dell EMC, HPE, NetApp…

Le groupe fusionné Dell EMC domine le top 5 des principaux fournisseurs mondiaux de systèmes de stockage pour entreprises. Avec une part de 21,6% et des ventes en croissance de 43% à à 2,81 milliards de dollars.

HPE est second avec 17,7% de part de marché et des revenus « stockage » en hausse de 18,3% à 2,30 milliards de dollars.

Ces deux groupes devancent encore largement la concurrence.

NetApp (+21,7% à 890 M$) est le 3e vendeur du marché avec une part de 6,8%. Bien orienté dans le stockage flash et le cloud hybride, NetApp devance le japonais Hitachi (3,6% du marché) et le groupe d’Armonk (New York) IBM (3% du marché).

Les revenus stockage de l’industriel japonais ont progressé de moins de 1% (à 464 M$). Alors que IBM a vu chuter ses ventes de 15% (à 387 M$).

En revanche, les ventes de solutions de type hyperscale fournies en marque blanche directement aux datacenters par les ODM (original design manufacturers) progressent.

De plus, la demande des fournisseurs cloud est forte. Résultat, les revenus combinés des ODM ont bondi de 80,4% à 3,1 Md$ au T1 2018. Leur part de marché a gagné 6 points à 23,9%.

(crédit photo © Oleksiy Mark – shutterstock)

Recent Posts

Gestion du risque IT : le top 10 des fournisseurs

Qui sont les têtes d'affiche de l'ITRM (gestion du risque IT) et comment leurs offres…

33 minutes ago

Orange : qui est Christel Heydemann, la nouvelle directrice générale ?

Christel Heydemann devrait être nommée directrice générale du groupe Orange ce 28 janvier. Retour sur…

3 heures ago

ESN : Inetum reprise par Bain Capital

Le fonds qatari Mannai qui possède 99% du capital d'Inetum est entré en négociation exclusive…

5 heures ago

CircleCI étend son offre gratuite face à GitHub Actions

CircleCI a procédé à un élargissement de son offre gratuite. Comment se positionne-t-elle désormais par…

5 heures ago

Log4j : SolarWinds rattrapé par la faille

On a découvert, dans l'un des logiciels de SolarWinds, une faille susceptible de favoriser des…

7 heures ago

Cloud : 4 points à retenir du rapport Aryaka

Adoption cloud, espace de travail hybride, convergence réseau et cybersécurité… La migration monte en puissance.

3 jours ago