Stockage de data: Exabyte est repris par Tandberg Data

Réseaux

Depuis 3 mois, le fournisseur de bandes et de “librairies” de stockage ne cachait pas sa position: trouver un partenaire ou un acquéreur. C’est le norvégien Tandberg qui l’emporte, à 28 millions de dollars

La concentration continue dans le secteur de la sauvegarde et du stockage de données (cf Quantum qui acquiert ADIC, Brocade qui avale McData…).

Fin juin, Exabyte, en difficulté, avait confié à une banque d’investissement de Denver (St. Charles Capital LLC, Colorado) le soin de chercher une issue.

Selon les premières informations recueillies suite à cet accord avec Tandberg Data, les gammes de produits Exabytes seraient conservées. Il y a moins de certitudes concernant les personnels… notamment au niveau de la direction, même si l’acheteur inciterait les dirigeants à rester en poste.

Par rapport à la gamme des systèmes LTO de Tandberg, celles d’Exabyte seraient complémentaires, vers l’entrée de gamme: il s’agit de bandes VXA 8mm (où l’on retrouve Quantum).

Le groupe norvégien s’est dit également très motivé par l’activité des disques XGA de la firme américaine, et les technologies d’automatisation en général.

Exabyte aura fait partie de ses brillantes étoiles soudainement écroulées. En 1990, elle réalisait 170 millions de dollars de chiffre d’affaires, pour chuter ces 5 dernières années, avec des pertes d’exploitation, à 19,5 millions (2005). Ses effectifs ont fondu dans la même proportion: 1.200 personnes en 1993 à 170 seulement 12 ans plus tard.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur