Stockage : EMC et VMware développent pour les PME autour de Virtual SAN

CloudStockage
Cloud : la virtualisation du stockage s'impose

Profitant de VMworld, EMC et VMware ont révélé qu’ils travaillent ensemble sur une nouvelle infrastructure de stockage pour les PME qui associe SDS, VDI et VMware Virtual SAN.

EMC et VMware vont mettre un peu de SDS (Software Defined Storage), la virtualisation du stockage, dans une nouvelle plateforme de stockage basée sur VMware Virtual SAN (VSAN) afin de proposer l’accès à une solution de stockage et de gestion du poste de travail adaptée aux PME. VSAN est actuellement en version bêta privée.

Une infrastructure commune de stockage

Il fallait y penser : après avoir intégré en tant que composants des architectures unifiées commercialisées par des concurrents, EMC et VMware ont annoncé qu’ils travaillent conjointement à la construction d’une infrastructure commune de stockage, qui associe des solutions matérielles d’EMC à VMware Virtual SAN.

Il y a deux aspects dans cette annonce :

  • le premier est une étape franchie par les deux compères – rappelons que VMware appartient à EMC – vers le Software-defined Data Center, la virtualisation du datacenter ;
  • le second est plus concret : alors que VMware est partenaire de HP, Dell, IBM ou encore Hitachi, EMC manquait à l’appel concernant une offre intégrée officielle associant la couche physique de stockage EMC et la couche de virtualisation VMware.

Le cluster de stockage VSAN

Concrètement, VSAN est un hyperviseur de stockage qui consolide les disques durs et SSD de 3 à 8 serveurs dans un pool partagé, un cluster, qui peut cumuler jusqu’à un demi-pétaoctets de données (Po). Chaque cluster VSAN peut alors être reconnu et piloté par un cluster vSphere.

Réunis dans une box EMC, l’infrastructure VSAN en développement devrait pouvoir être facilement déployée dans une infrastructure vSphere qui prendra automatiquement sa gestion en charge. L’avantage pour une PME est double : l’automatisation et la flexibilité.

De plus, sur une configuration avec 1 SSD et 7 disques durs, la mémoire flash du SSD fait office de cache et facilite l’intégration transparente de la box VSAN dans un cluster vSphere, soit des capacités de scale-out. La solution bénéficierait également de capacités de résilience, avec le mirroring et la réplication jusque sur les machines virtuelles.

Le VDI en premier usage

EMC et VMware ont également démontré des use cases SDS de leur nouvelle infrastructure, qui font figure de premières offres à venir : déploiement de systèmes de stockage logiciel dans des infrastructures de bureau virtuel VDI (Virtual Desktop Infrastructure), tests et développements, et disaster recovery (environnements de reprise d’activité).

Pour supporter ces usages, l’infrastructure VSAN sera livrée avec des règles d’usage du stockage pré-paramètrées qui seront intégrées à l’outil de gestion de la virtualisation pour en simplifier le déploiement.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur