Stockage: EMC lance 4 nouveautés, dont le double support Fibre Channel / iSCSI

Réseaux

Le géant du stockage introduit de nouveaux modèles haut de gamme Symmetrix
DMX-3 et deux modèles Clariion CX3 supportant à la fois les interfaces Fibre
Channel et iSCSI.

Le leader mondial des solutions de stockage parle de 4 nouvelles ” plates-formes”. Pour résumer il s’agit de :

– nouvelles versions de son haut de gamme Symmetrix DMX-3

– deux nouveaux modèles Clariion X3 ‘UltraScale’ apportant à la fois les connexions ‘fibre channel’ et iSCSI,

– un nouveau modèle de “librairie” de bandes avec disques virtuels

-un nouveau modèle Celerra NS Series IP, sur lequel EMC recommande de fonder une infrastructure de gestion de cycle de vie des data.

Nouveau haut de gamme Symmetrix DMX-3 modèle 950

Ce nouveau point d’entrée dans le “top” de l’offre d’EMC apporterait une augmentation des performances de +70%. Il utilise les fonctionnalités logicielles SRDF/S (Symmetrix Remote Data Facility/synchrone) and SRDF/A (asynchrone), solutions logicielles d’enregistrement en “copie miroir”.

Série Clariion CX3 UltraScale :

Cette unité de stockage, pour la première fois, supporte à la fois l’interfaçage Fibre Channel et iSCSI. Elle est dotée d’une capacité de débit de 4 gigaits/s de bout en bout. Les performances de connexion sont rehaussées de +74% pour la Fibre Channel et de +49% pour l’interface iSCSI. En outre, le nouveau logiciel de management de la qualité de service, Navisphere, permet de mieux répondre aux engagements de SLA (service level agreement).

Disk Library, VTL : jusqu’à 70 peta-octets!

La 3è génération des Disk Library d’EMC permet de doubler les capacités, à 70 peta-octets. Cette solution VTL (virtual tape library) se veut particulièrement compétitive.

Celerra NS 40, NS 40 G, NS80 et Ns80G / Series IP

Ces systèmes, qui s’appuient sur la nouvelle architecture de serveurs ‘lame’, apportent des avantages économiques par rapport aux produits de référence, chez les concurrents. La capacité, des NS40, NS40 G, en attachement direct, est de 16 et 32 tera-octets, respectivement.

Les Celerra NS80 et NS80G systems fonctionnent en configuration “cluster” (de 2 à 4 modules “lames”), et leur capacité s’échelonne de 20 à 80 tera-octets.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur