Stockage externe : EMC creuse l'écart

Le marché du stockage externe pour entreprises se porte bien. En 2007, selon le bilan d’IDC, il a représenté un chiffre d’affaires de 18,5 milliards de dollars, en hausse de 7,2% par rapport à 2006.

Cette croissance s’explique avant tout par des besoins en forte augmentation: contenus riches, bases de données décisionnelles, contraintes légales, archivage des mails etc…

L’américain EMC domine sans partage le secteur avec une part de marché (en valeur) de 21,6% et des ventes annuelles en hausse de 7,2% à quasiment 4 milliards de dollars. Selon IDC, le large scope de clients d’EMC a permis au groupe de moins souffrir de la baisse des investissements des banques et des établissements financiers.

IBM est assez loin derrière avec des ventes annuelles en hausse de 4,8% (2,7 milliards de dollars), pour une part de marché de 14,5%. HP prend la 3e place du podium mais est celui qui progresse le moins (+0,3% à 2,4 milliards). Sa part de marché s’établit à 13,2%.

Suivent derrière Dell dont les ventes ont explosé de 17% pendant l’année (1,6 milliard de dollars). Sa part de marché passe de 8,1% à 8,9%. Hitachi est 5e avec une part de marché de 8% (1,48 milliards de dollars, +9%).

Mais la palme de la croissance revient à Network Appliance qui affiche des ventes en hausse de 19,2% à 1,48 milliards de dollars pour une part de 8% (contre 7,2% en 2006).

Du coté des standards de connexion, IDC constate une forte demande pour le l’iSCSI dont les ventes bondissent de 70%. « iSCSI est une option attractive non seulement pour sa simplicité et ses coûts, mais aussi pour sa capacité à supporter un large éventail d’applications et d’environnements. »commente l’institut d’études.

L’Open SAN est dominé par EMC (24,3%) devant IBM (17,5 %). EMC est également leader du NAS devant NetApp (28,3%).