Stockage: Fujitsu Siemens renouvelle son haut de gamme (FiberCAT)

Réseaux

Deux nouveaux produits. Et le constructeur entend bien occuper son rang parmi les leaders. Il vise 10% des solutions de stockage dans les PME

D’entrée de jeu, Fujitsu Siemens Computers annonce la couleur: le prix! Sa nouvelle offre est au goût du jour -en particulier, avec la possible juxtaposition de disques SAS ou SATA-II, jusqu’à une capacité de 42 tera-octets (To). Sans être révolutionnaire.

Le constructeur invoque un rapport performances/prix particulièrement attractif pour des produits de haut de gamme, de type ‘Fibre channel’ à 4 Gbps. Le prix d’entrée est de 8.400 euros.

Le nouveau FiberCAT SX88 est, en effet, annoncé avec 50% de rapidité en plus. Ce gain serait essentiellement dû de nouveaux contrôleurs RAID.

Ces composants critiques sont doublés, tout comme les disques durs, l’alimentation, les ventilateurs… Ils sont échangeables à chaud. La technologie FibreCap protège le contenu de la mémoire ‘cache’ du contrôleur RAID en cas de coupure de courant. Le dispositif assure également la synchronisation permanente et en temps réel des ‘caches’ des contrôleurs RAID.

Autre annonce, un système de sauvegarde automatisée sur bandes LTO (LTO-2 et LTO-3): le FibreCAT TX08. Doté de deux magasins et de quatre emplacements, il offre une capacité de 6,4 To (en mode compressé). Il peut sauvegarder de façon quotidienne et automatisée durant 8 jours. Compact (taille 1U), il est équipé d’un lecteur de code à barres pour l’identification des bandes et son logiciel d’administration est pré-installé. Disponible au 1er novembre, il est tarifé à partir de 3.100 euros.

Pour couvrir le marché français, la firme s’appuie sur quelques partenaires spécialisés, dont MiBS (IB Group), C-Storage, BSI…

Stockage en ligne, en France: du DAS vers le SAN… Fujitsu Siemens se réfère à IDC pour jauger le marché du stockage en ligne. En 2006, les systèmes DAS (attachement direct) réprésentaient 53% de la masse d es tera-octets stockés en France, devant les solutions SAN (en réseau local) à hauteur de 31%, puis les solutions NAS à 13%, enfin les Ficon/Escon (IBM) à 1%.Selon une étude datée d’août 2007, la part des solutions DAS, en 2009, reculera à 43%, tandis que les SAN vont croître à 36%, les NAS se maintiendront à 13% et les systèmes SCSI grimperont à 6%, le Ficon/Escon restant stable à 2%.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur