Stockage: HDS (Hitachi ) annonce USP V avec ‘thin provisioning’

Régulations

Hitachi Data Systems introduit sa nouvelle “plate-forme de stockage
universelle” USP V, dotée d’une solution d’allocation dynamique des capacités de
stockage, ou “Thin provisioning” (également adoptée par HP et Sun; lire notre
article par ailleurs).

HDS annonce la “première mise en oeuvre du marché d’une solution de virtualisation à l’échelle de l’entreprise“, associée à un “mécanisme d’allocation dynamique des capacités de stockage (Thin provisioning)”.

Il s’agit, comme présenté par HP quelques heures auparavant, d’une solution intégrant des fonctions d’allocation de

capacité dynamique pour tirer parti de la consolidation de la virtualisation du stockage externe.

La nouvelle plate-forme USP V prend le relais des TagmaStor. Elle tire parti d’une architecture interne commutée (switch backplane ou “fond de panier”) reposant sur un bus Fibre Channel à 4 gigabits/s; elle constitue la “pièce maîtresse” d’un noeud de virtualisation de stockage de données.

Elle inclut une nouvelle couche de services de virtualisation, qui intègre directement le “thin provisioning”. Supportant jusqu’à 247 peta-octets de stockage virtualisé, elle vise le marché du haut de gamme.

Cette même plate-forme inclut le logiciel Dynamic Provisioning qui permet d’allouer virtuellement des capacités de stockage en fonction d’évaluations anticipées, sans qu’il soit nécessaire d’ajouter de nouvelles unités disques. Donc, explique Hitachi, il devient inutile de se tourner vers des fabricants tierces parties pour répondre aux besoins de “thin provisioning“.

Le logiciel de provisioning dynamique opmtimise l’utilisation des unités de stockage en recensant la capacité “disque” non utilisée ou mal utilisée comme des réplications de volumes de ‘snapshots’ complets. “Il n’est pas rare que le même volume soit répliqué 1à ou 20 fois. Ce qui signifie que le taux de remplissage d’un centre de stockage, d’une certaine taille, n’excède pas 20 à 30% de sa capacité“, explique HDS.

Autre annonce: une nouvelle version du logiciel Universal Volume Manager ; il ‘booste’ les performances dans une proportion de 670% par rapport à la version antérieure.

L’ensemble de ces fonctions de virtualisation constituent autant de contrôleurs de stockage virtuels pour toute unité disque externe. Ainsi, l’USP V permet de “créer de vastes “pools” logiques, chacun d’eux étant équipé de dizaines voire de centaines d’unités disques pouvant être en entrée/sortie simultanément“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur