Stockage: H.D.S (Hitachi) lance sa plate-forme AMS 2000 'mid-range'

Réseaux

Le géant japonais réhausse son milieu de gamme avec 3 modèles. Les performances seraient trois fois supérieures à celles de la gamme actuelle

Hitachi Data Systems (HDS) a présenté ce 13 octobre à Paris, sa nouvelle plate-forme de stockage positionnée ‘mid-range’ : l’AMS 2000.

Elle est constituée de 3 modèles (AMS 2100, AMS 2300 et AMS 2500), dont deux sont disponibles dès à présent.

A terme (d’ici à un an), ces nouveaux systèmes sont appelés à prendre le relais des actuels systèmes AMS 200, AMS 500 et AMS 1000.

Ils viennent clairement concurrencer le nouveau ClaRiion CX4 d’EMC.

La nouvelle gamme AMS 2000 offre des systèmes de stockage milieu de gamme qui allient outils avancés, coût adapté, souplesse et facilité d’utilisation“.

Où est la principale innovation? C’est la combinaison d’une architecture SAS et un “contrôleur actif-actif évolué, qui permettent d’étendre les capacités du système, avec une interface graphique “intuitive“.

Selon le constructeur, “cette série multiplie jusqu’à quatre fois les performances par rapport aux anciennes générations“. A noter qu’elle permet une consolidation entre réseaux de stockage (SAN) de type iSCSI, et serveurs NAS et Fibre Channel.

Les deux innovations principales sont:

– un contrôleur à équilibrage de charge dynamique: il “suralimente” le système de stockage pour optimiser les niveaux de performances “de manière quasi automatique”. Il élimine les goulets d’étranglement et les « hot spots » qui peuvent dégrader les temps de réponse en entrée/sortie. Le système surveille les taux d’utilisation de chaque contrôleur et permet un équilibrage de charge dynamique;

– une” première”: un architecture SAS (Serial Attached SCSI) avec débit de 3 Gbits/s sur une plate-forme de stockage milieu de gamme.

Le transfert des données est accéléré via un processeur spécialisé qui joue le rôle de contrôleur de stockage. Cette technologie élargit les possibilités d’architecture des systèmes Fibre Channel coûteux à boucle arbitrée (FC/AL). Le système peut prendre en charge jusqu’à 32 liaisons point-à-point à 3 Gbits/s (soit une bande passante totale de 9.600 Mbits/s).

Les prix se positionnent entre 31,5 Keuros, 47,5 Keuros et 81,5 Keuros. Les deux premiers, AMS 2100 et 2300 sont disponibles ; le 2500 le sera en fin d’année.

( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur