Stockage: HP élargit sa gamme EVA et innove en services

Réseaux

Deux nouvelles baies de stockage EVA, une mise à jour sur la virtualisation, la déduplication, des nouveaux services avec EDS, et du financement…

Devançant EMC de quelques jours, HP étoffe son offre de baies de stockage et en profite pour mettre à jour ses plates-formes et ses services.

Les prix sont bien sûr “étudiés” mais, surtout, HP propose des services d’externalisation – avec EDS – et du financement original, avec reversement de ‘cash’.

Car le géant mondial de l’informatique croit, dur comme fer, à un rebond post-crise… – il se garde bien de donner une date, se contentant de rappeler que, lors des précédentes crises, le passage du tunnel avait duré quelques mois.

Dans une enquête auprès de 500 clients, HP constate que de nombreux DSI verraient dans la sortie de crise une opportunité de rebondir.

A la question : Quel peut être l’impact de la crise?

. 53% cochent “une réduction des coûts

. 38% penchent pour “une occasion de restructurer

et 9% ne se prononcent pas.

A la question “Que pensez-vous que sera votre infrastructure IT après la crise?

. 37% répondent “rationalisée en termes de coûts“,

. 29% cochent “optimisée“,

. 28% choisissent “efficace

et 6% ne se prononcent pas.

Il ne s’agit pas de dépenser plus : les organisations les mieux dotées, en matière de système d’information, dépensent près de moitié moins en technologie qu’une entreprise moyenne, en termes de pourcentage de chiffre d’affaires. En fait, ces organisations ciblent leurs investissements en fonction de leur stratégie et priorisent leurs dépenses“, explique, dans un communiqué de ce 10 mars, Ann Livermore, directeur général de la divison TSG (Technology Solutions Group).

C’est donc, estime le constructeur, le bon moment d’innover en solutions mais également de se remettre en question sur l’équation financière -acheter ou louer tous services compris.

HP revient sur son sondage, où il ressort que 38% des 500 grands comptes interrogés se disent prêts à étudier une offre d’outsourcing (externalisation) notamment pour leurs projets “consolidation de serveurs et d’unités de stockage” et “virtualisation”.

Standardiser, optimiser et automatiser

Ce 10 mars, HP France (représenté par Alain Carpentier, TSG, Xavier Poisson , directeur des solutions ‘stockage’…) relaie les annonces mondiales:

deux nouvelles baies de stockage : HP StorageWorks EVA 6400 et EVA 8400. Ces baies EVA “Enterprise Virtual Array” “permettent de réduire les coûts d’administration de stockage jusqu’à 50 %“.

– la version 2.1 de SVSP, la solution de virtualisation du stockage en réseau HP SAN Virtualization Services Platform (SVSP). Au delà d’une plus large capacité, elle permet d'”industrialiser l’exploitation du stockage en réduisant le temps nécessaire à la migration, à la réplication, à la sauvegarde, ainsi qu’à la mise en production de nouvelles applications“.

– la version 6.1 de HP Data Protector, un package de logiciels et de services : elle apporte notamment la déduplication des données, au sein d’une “solution unifiée de protection et de sauvegarde des données pour les environnements physiques et virtuels”. Elle permettrait “jusqu’à 70 % d’économies“.

La synergie EDS

En outre, avec la contribution d’EDS -dont l’intégration devrait être achevée d’ici au mois de mai, HP propose des “niveaux de service différenciés, réduisant ainsi le coût d’exploitation des applications les moins critiques tout en maintenant les niveaux de service les plus élevés pour les applications critiques“.

Cette approche flexible de gestion des services aide à maximiser la valeur des applications pour l’entreprise, et peut apporter “jusqu’à 40 % de réduction sur le coût global de maintenance des applications“.

Les nouveaux services s’appellent : Consolidation and Virtualization ROI Services. Ils permettent de “valider les économies attendues et le retour sur investissement planifié des projets technologiques. Les risques associés à de longs cycles d’approbation et de déploiement sont réduits“.

Autre nouveau service : le Multi-Tiered Hybrid Design; il permet de concevoir ou redessiner un datacenter complet, sur mesure, en fonction des besoins de disponibilité et d’infrastructure.

Objectif d’économies, selon HP : “réduire les investissements de 15 à 25 %

Aligner les coûts sur les usages, prioriser les investissements

Avec son offre Applications Management Services, EDS propose d’adopter un “sourcing flexible“. La nouvelle “suite” de services d’infrastructure d’EDS permet de faire avancer son infrastructure SI, tout en disposant d’une visibilité totale sur les coûts.

Les nouveaux ‘Managed Services’ d’EDS offrent aux entreprises de nouvelles options de sourcing et de contrôle via un “ensemble de packages modulaires” conçus pour “accélérer la mise en œuvre“. Ces offres couvrent aussi bien l’exploitation des serveurs et du stockage que le support ou encore la messagerie en mode managé.

Enfin, HP propose des options de financement et de leasing via son entité HP Financial Services, qui a le statut d’établissement bancaire.

Le groupe peut racheter des actifs (des baies de stockage, des serveurs, tout ou partie d’un datacenter…) et le montant “cash” permet de basculer d’un modèle ‘capex’ (‘investissments sur des immos’) à un modèle ‘opex’ de location avec maintenance, engagement de qualité de service inclus…

( A suivre)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur