Stockage : IBM veut clouer la concurrence sur place…

Cloud

Le géant devrait proposer pas moins de 30 mises à jour de ses solutions de stockage

Question stockage, IBM veut frapper vite et fort. Selon Reuters, le géant américain s’apprête à délivrer, au cours des prochains mois, pas moins de 30 mises à jour de ses solutions de stockage, matérielles et en ligne.

Pour Big Blue, une avancée dans ce domaine reste essentielle. Et ce pour une raison claire : un besoin croissant en solutions de stockage, fruit d’une progression spectaculaire de la quantité de données. Selon IBM, d’ici 2020, un utilisateur devrait correspondre, en moyenne, à 16 téraoctets contre un téraoctet aujourd’hui.

En fait, le plan d’IBM, débuté trois ans auparavant grâce notamment à un investissement de 2 milliards de dollars se précise peu à peu. Pour Big Blue, il s’agit de multiplier les offres pour mieux répondre à la demande des clients.

Les investissements consentis dans la technologie SSD (solid state disk ou disque dur flash), illustrent bien cette stratégie. Achetée en janvier dernier pour près de 350 millions de dollars, la société israélienne XIV Storage a permis au géant d’associer technologie de stockage classique (disques durs et bandes) au stockage sur disque dur flash. Tout récemment, Big Blue a lancé le programme de test ‘ QuickSilver ‘, une manière claire de montrer à sa clientèle l’efficacité du procédé de stockage.

La déduplication de données (une technique qui permet d’éviter les doublons de données sur un seul disque), autre chantier du géant, a quant à elle été symbolisée par le rachat de Diligent Technologies au mois d’avril dernier. L’éventail de services proposés par la firme est complété par la virtualisation.

Résultat, le géant est en mesure de proposer un programme alléchant pour son portefeuille de clients et ses prospects: gain d’espace dans les locaux, gain d’espace sur les disques et économie d’énergie. Pour IBM, les entreprises, fortes des économies réalisées, ne devraient plus se tourner vers une concurrence ( EMC, Dell et, entre autres, HP) elle aussi sur la brèche.

La question du stockage, vitale pour les entreprises, représentent plus que jamais un secteur clef, sur lequel IBM entend régner en maître. Rappelons qu’en 2007, le géant avait réalisé pas mois d’une vingtaine d’acquisitions d’entreprises de ce domaine.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur