Stockage : la start-up de Larry Ellison (Oracle) rend sa copie

Réseaux

Le turbulent patron d’Oracle n’a pas fini de nous surprendre. Sa start-up Pillar Data Systems Inc. s’attaque sans vergogne aux géants du stockage, IBM, EMC, HP ou Brocade…

Après quatre années de développement et 150 millions de dollars d’investissements, Pillar Data Systems Inc. rend sa copie dans le stockage. Particularité de cette ‘start-up’, son principal investisseur est Tako Ventures LLC, la société d’investissement de Larry Ellison, le patron d’Oracle.

Premier produit annoncé, Pillar Axiom, une plate-forme de stockage SAN (storage-area network) et NAS (network-attached storage) avec un outil de gestion/supervision unique. La plate-forme supporte les disques ATA (Advanced technology attached) et supportera prochainement les disques en hautes performances connectés en Fibre Channel. Et elle proposerait plusieurs niveaux de qualité de services. Sur cette description, Pillar Axiom ne présente pas de particularité spécifique, mis à part peut-être le support de plusieurs types de stockages réseaux, là où la concurrence fait plutôt dans le spécialisé. Et encore? Mais qu’est donc venu faire Larry Ellison dans cette galère ? Certes, la start-up peut compter sur l’appui de ses investisseurs, dont le moindre ne sera probablement pas Oracle ! Un coup d’?il sur les prix annoncés par Pillar Data Systems apporte un premier élément de réponse. Selon Mike Workman, CEO de la start-up et accessoirement ancien dirigeant de la division stockage d’IBM, un boîtier Pillar à 100.000 dollars concurrencerait un système à 400.000 dollars signé EMC, à configuration équivalente ! Deuxième élément de réponse, les premières entreprises qui ont pu tester le système semblent satisfaites, et affichent des gains de performances certes pas extraordinaires, mais cependant intéressants. La différence proviendrait de l’étonnante capacité de Pillar Axiom à gérer les disques en apportant des priorités basées sur les niveaux de services. Par exemple les applications de haute performance seraient stockées dans le haut des disques. En revanche, les données liées à des applications de moindres performances seraient stockées vers le centre ou le bas des disques. Il reste que l’on peut s’interroger sur la pertinence et l’avenir de l’investissement de Larry Ellison dans Pillar Data Systems Inc., au moment où le marché est entré dans une phase de consolidation avec ses concentrations parfois spectaculaires, comme l’acquisition de Storage Technology par Sun Microsystems, ou de Veritas par Symantec…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur