Stockage : Samsung s’allie à Numonyx pour mettre au point la mémoire PRAM

Cloud

Avec cet accord, Samsung veut accélérer l’adoption de ce nouveau type de mémoire au sein des périphériques mobiles, en particulier les téléphones.

La mémoire à changement de phase (PCM pour Phase-Change Memory, aussi connue sous le nom de PRAM) est une technologie en plein développement. Celle-ci devrait combiner les bénéfices de la mémoire vive et ceux des cellules Flash.

Tout d’abord, La PRAM est non volatile. Comprenez par là que les informations sont préservées lorsque la puce n’est plus alimentée en courant. Ses autres caractéristiques sont toutefois très proches de celles de la RAM classique : hauts débits en lecture ou en écriture et un accès direct permettant une utilisation comme mémoire centrale d’un ordinateur. Bon point, la consommation électrique se veut plus faible que celle de la mémoire Flash et les prototypes présentés par Samsung tendraient à démontrer que la densité de la PRAM serait meilleure que celle des composants Flash.

Bref, sur le papier, la PRAM semble presque idéale. A un détail près : elle n’est toujours pas disponible. C’est pour accélérer son arrivée sur le marché que Samsung Electronics et Numonyx ont décidé de joindre leurs forces. Les deux compagnies vont se charger de définir les formats sous lesquels sera disponible la PRAM et la manière de l’utiliser au sein des produits existants.

“Cet accord avec Numonyx va permettre de faciliter l’introduction de la PCM dans le monde mobile”, déclare Seijin Kim, vice-président des technologies de mémoire mobiles chez Samsung Electronics. “La PCM pourrait devenir un élément important de notre famille de produits de mémoire, et accroître ainsi notreleadershipdans l’industrie.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur