Stockage : Seagate et Samsung s’associent dans les SSD

Réseaux

Seagate et Samsung font front commun pour proposer des solutions SSD d’entreprise. Une initiative qui permettra de mettre au point des offres plus fiables, mais aussi moins coûteuses.

Seagate et Samsung Electronics ont décidé de collaborer dans le domaine du stockage. Cette alliance, qui peut sembler au premier regard contre nature (les deux firmes proposant des gammes concurrentes de disques durs), est pourtant logique. De fait, c’est dans le secteur des disques flash que cet accord a été signé. Les deux compagnies vont ainsi travailler à la mise au point de contrôleurs dédiés spécifiquement aux SSD d’entreprise (Solid State Drive). Du haut de gamme donc.

C’est une opportunité pour Seagate, qui a pris le train de la technologie flash en marche, mais aussi pour Samsung, qui dispose d’excellents contrôleurs SSD, mais n’est pas un acteur aussi influent que son concurrent dans le domaine du stockage. Nous apprenons par la même occasion que la mémoire flash 30 nanomètres (nm) de Samsung Electronics sera au cœur des futures offres de Seagate.

« L’accord conclu ce jour avec Samsung nous aidera à proposer des innovations SSD attrayantes sur le marché du stockage professionnel », explique Steve Luczo, CEO et président du conseil d’administration de Seagate. « Elles offriront des avantages multiples, allant de performances, endurance et fiabilité accrues à la réduction des coûts et à l’augmentation de la capacité. Globalement, cet accord avec Samsung renforce notre stratégie en matière de solutions SSD et permet à Seagate de bien se positionner alors que la demande de solutions de stockage dans le monde reste soutenue. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur