Stonebranch lance sa nouvelle solution de transfert de fichiers

Sécurité

La firme américaine Stonebranch dévoile sa dernière solution de transferts de fichiers sécurisés, Scribbos. En célébrant son 10e anniversaire, Stonebranch espère séduire de nouveaux marchés.

Amsterdam– C’est dans la capitale batave que responsables et experts en sécurité se sont donnés rendez-vous pour la conférence Innovation Europe 2009. A la clé, une annonce. Celle de la sortie de Scribbos, solution unifiée de protection des transferts de fichiers.

En s’appuyant sur les failles de sécurité existantes, Stonebranch, par le biais de sa filiale Scribbos, se place sur le terrain de la protection dans l’envoi de données. Pour appuyer sa présentation, Wolfgang Bothe, le p-dg de Stonebranch explique le besoin de sécuriser les envois et partages de fichiers. « Protéger les fichiers est de plus en plus compliqué, il faut respecter les législations, de plus les failles sont toujours là et entrainent souvent des désagréments ou des pertes importantes pour les professionnels. De même, les transferts ont changé d’échelle, il y a 5 ans les choses étaient bien différentes car il n’y avait pas vraiment de besoins en la matière. Il poursuit, même des gouvernements paient des millions pour que l’on ne parle pas des failles ou attaques qu’ils connaissent. Il faut donc savoir où les informations transitent où qu’elles soient ».

C’est pourquoi Scribbos explique que la solution lancée à la conférence Innovation 2009 sécurise chaque fichier envoyé ou reçu. Utilisé comme une boite mail, il permet, a priori, une facilité d’utilisation et un transfert de fichier de manière instantanée.

Des arguments sur lesquels Stonebranch s’appuie pour séduire de nouveaux clients, principalement de grands comptes. C’est notamment le cas d ‘Axa qui a choisi de déployer dans 26 pays, dont la France, la solution de la firme américaine d’Atlanta.

Pour l’instant, Scribbos permet le transfert de fichiers de plus de 20 Mo mais déjà les besoins jusqu’à 50 Mo ont étés bien compris. Des possibilités que Stonebranch compte bien mettre en œuvre. En guise de conclusion et sur le ton de l’humour, le p-dg de Stonebranch lance : « Lorsque nous avons commencé l’aventure en 1999, au cinéma est sorti l’épisode 1 de Star Wars, cela nous a motivé. » Si Gerorges Lucas a fait une trilogie de ses aventures, tout laisse à prévoir que des innovations seront bientôt apportées à Scribbos.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur