Open Source : Strapi, le CMS headless, lève 10 M$ avec Index Ventures

Strapi, système de gestion de contenu (CMS) open source « headless », monte en puissance.

L’entreprise basée à Paris et San Francisco annonce ce mercredi avoir levé 10 millions de dollars en Série A auprès du fonds international de capital risque Index Ventures. Des business angels et des spécialistes de l’open source participent également à ce tour de table, à savoir : Augusto Marietti et Marco Palladino, respectivement CEO et CTO de Kong, David Cramer, CTO de Sentry, et Florian Douetteau, CEO de Dataiku.

La levée de fonds vise à permettre à l’entreprise, qui a précédemment obtenu un financement d’amorçage de 4 millions de dollars de l’investisseur américain Accel et du fonds londonien Stride VC en 2019, d’investir dans la communauté open source, de créer une place de marché (marketplace) pour l’écosystème Strapi et de développer les capacités Entreprise du CMS.

Parallèlement au développement de fonctionnalités open source en accès libre (Community Edition – CE), « nous publierons également un ensemble de fonctionnalités payantes (livrées sous forme de plugins) pour les équipes produit et marketing gérant le contenu à grande échelle », a expliqué Pierre Burgy, cofondateur et CEO de Strapi, dans un billet de blog.

« La feuille de route et le code source de la version entreprise [Enterprise Edition – EE] seront également développés de manière ouverte, afin que les partenaires ou les clients puissent facilement contribuer », a ajouté l’éditeur. La disponibilité générale de la première version de Strapi EE avec contrôle d’accès basé sur les rôles est prévue début juillet 2020.

Back-end et modèle JAMstack

Les fondateurs de Strapi : A. Georget, P. Burgy et J. Laurie.

Strapi a été lancé en mai 2016 en tant que projet étudiant par Aurélien Georget (CPO), Pierre Burgy (CEO) et Jim Laurie (CTO). « Avec l’aide de notre communauté open source, nous avons créé l’un des CMS les plus personnalisables et flexibles du marché – permettant aux développeurs de créer rapidement et facilement des API robustes alimentant des millions de projets numériques », a commenté Pierre Burgy.

Contrairement aux CMS traditionnels comme WordPress ou Drupal, un CMS dit « headless » (sans tête) est un système de gestion de contenu back-end uniquement. Le contenu est rendu accessible sur différents terminaux via une interface de programmation (API).

Strapi fournit ainsi des fonctionnalités back-end pour des applications mobiles ou des objets connectés. Le CMS est également adapté à la gestion de contenu de sites web conçus suivant le modèle JAMstack (JavaScript, API et balisage pré-rendu, servis sans serveurs web).

Avec Strapi, les développeurs peuvent donc intégrer les outils de leur choix tout en réduisant les coûts d’hébergement et de développement, selon les promoteurs de l’offre.

Le CMS open source (sous licence MIT) s’intègre avec les technologies de nombreux fournisseurs. Il fonctionne avec différents frameworks du marché, dont Gatsby, Nuxt.js et Next.js, ainsi que la plupart des bases de données et les API aussi bien REST que GraphQL.

Strapi revendique à ce jour 25 000 étoiles sur GitHub, plus d’un million de téléchargements sur npm, 400 contributeurs (95% ne font pas partie de l’équipe coeur de Strapi) et compte de grands groupes et des sociétés du Global 500 parmi ses utilisateurs, dont IBM et la NASA.

(crédit photos © Strapi)

Recent Posts

Cyberattaques d’États-nations : les RSSI sonnent l’alarme

Pour 8 professionnels de la sécurité IT sur 10, les entreprises ne peuvent exclure d'être…

4 heures ago

Ransomware : où en sont Umanis et les collectivités du Val-de-Marne ?

Vincennes, Alfortville et l'ESN Umanis ont toutes trois subi, ce mois-ci, une cyberattaque impliquant probablement…

6 heures ago

Orange Business Services étend sa couverture AWS

Cet été, Orange étendait sa collaboration avec Google Cloud. Sa filiale OBS fait désormais de…

9 heures ago

IBM France : un plan social majeur prend forme

IBM France vient de communiquer le périmètre et la volumétrie envisagés pour son plan social…

11 heures ago

AIOps : Dynatrace et ServiceNow renforcent leur alliance

Dynatrace et ServiceNow ont conforté l'intégration entre leurs plateformes d'observabilité applicative et de réponse automatisée…

1 jour ago

Deloitte Tech Fast 500 : le secteur logiciel bat des records

L'industrie du logiciel représente 355 des 500 entreprises affichant le plus fort taux de croissance…

1 jour ago