Avec le Stream 14, HP relance le marché des netbooks

MobilitéPoste de travail

Les netbooks pourraient bientôt faire leur retour. La première machine du genre propose quelques nouveautés : un écran 14 pouces, un processeur AMD et Windows 8.1. Elle est signée HP.

Les Chromebooks doivent une grande partie de leur succès à leur prix très accessible (voir à ce propos notre article « Les ultraportables et les Chromebooks animent le marché du PC »). Ils remplissent ainsi le vide laissé par la disparition des netbooks, des ultraportables économiques très populaires.

Toutefois, les netbooks pourraient faire leur retour vers la fin de l’année, sous l’impulsion de Microsoft et de ses partenaires. HP devrait être le fer de lance de ce renouveau, avec le Stream 14, une machine 14 pouces qui sera accessible pour 199 dollars, soit environ 179 euros TTC. Si elle n’a pas encore été confirmée par le constructeur, ses spécifications ont d’ores et déjà fuité sur la Toile.

Au menu, un processeur AMD A4-Micro-6400T, disposant de quatre cœurs cadencés à 1 GHz (1,6 GHz en mode turbo), épaulé par 2 Go de RAM et de 32 à 64 Go de stockage Flash, suivant les modèles. L’écran propose une résolution de 1366 x 768 points. Du classique. Enfin, la connectique comprend des modules WiFi et Bluetooth, ainsi que des ports USB (2.0 et 3.0), HDMI et audio. Un lecteur de cartes SDXC complète cet équipement. Le tout devrait peser seulement 1,75 kg.

Windows 8.1 + Cloud

C’est Windows 8.1, le dernier système d’exploitation en date de Microsoft, qui est aux commandes de cette machine. La firme de Redmond ajoute à ceci 100 Go de stockage sur son service OneDrive, valables pendant deux années.

La ressemblance avec l’offre proposée sur les Chromebooks est bien évidemment tout sauf fortuite. Reste que si Chrome OS peut se satisfaire d’une telle configuration, Windows 8.1 aura bien du mal à donner sa pleine mesure avec seulement 2 Go de RAM et un processeur cadencé à 1 GHz, fut-il quadricœur. Le Stream 14 ne devrait également guère briller sur le terrain de l’autonomie. Si cet ultraportable dispose d’un processeur faible consommation (4,5 W), il ne propose en effet qu’une batterie à 3 cellules.

A lire aussi :

Mort des netbooks : à qui profite le crime ?

Acer dope son Chromebook 13 pouces avec du Tegra K1 de Nvidia

Les Chromebooks de Google étendent leur présence en Europe


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur