Streamcore lance StreamSense 5.0, pour optimiser les flux ‘Wan’

Régulations

Concurrente d’Ipanema, Packeteer… cette société française, bien implantée
aux Etats-Unis, propose une plate-forme au goût du jour avec ses propres ”
appliances’ StreamGroomers – et de belles références clients

La start-up française StreamCore, créée en 1998, par l’un des pères du réseau Transpac – Rémi Després (*)- continue d’enrichir ses solutions d’optimisation des réseaux distants. Tout en consolidant ses fonds et sa notoriété.

Secrète, sinon discrète, cette jeune pousse ne donne pas son chiffre d’affaires… (15 M??) après trois levées de fonds très enviables (3,6 millions en 1999, 6 millions en 2002 et 5 millions le mois dernier…). Sera-t-elle ” réalisée par un Cisco ou un Juniper ? ou souhaitons de lui d’abord d’entrer en Bourse…

Le fait est que, outre de belles références clients en France (cf. ci-après), elle grossit ses ramifications aux Etats-Unis où des grands comptes ou des ‘service providers‘ préfèrent ses solutions à celles d’Ipanema, Orbital Data, Packeteer…

Car au fur et à mesure, Streamcore fait tout ou presque en matière d’optimisation et sécurisation des flux:

-le monitoring du réseau et des applications (scrutation des trames et des protocoles jusqu’au niveau 7 du modèle OSI), avec outils d’alarmes et de “trouble-shooting

-le reporting: édition automatisée de rapports, avec visibilité sur les événements et incidents;

-le contrôle et l’accélération des flux: moteur ABBA, compression de données, ‘load balancing’ (ou équilibrage de charges, entre n accès, n serveurs), gestion avancée de la ‘QoS’ (qualité de services, selon contrats ‘SLA’), contrôle MPLS…

Ces fonctions sont essentiellement assurées par des boîtiers ou ‘appliances’, les StreamGroomers (4 modèles, pour débits de 2 Mbits/s à 300 Mbits/s), qui s’installent entre le réseau local du site desservi et le routeur des accès télécoms distants.

La nouvelle plate-forme StreamCore 5.0 vient ajouter de nouvelles fonctions auprès de console d’administration centralisée ou StreamGroomer Manager (SGM):

. déploiement/exploitation: nouvelle IHM, gestion multi-catégories ( r eporting inclu), configuration automatisée de l’infrastructure, installation avec une clé USB…

. monitoring: export des alarmes par flus RSS et interaction ‘applet/alarmes’ (pour configuration portails/sites Web);

. gestion de trafic: chiffrement, détection du passage en ‘backup’.

_ _ _ _ _

(*) Rémi Després est généralement considéré comme l’un des pères du réseau à transmission de paquets, Transpac, de France Télécom. En 1972, le jeune ingénieur est nommé, à Rennes, directeur du tout nouveau CCETT (Centre Commun d’Etudes de Télévision et Télécommunications), co-fondé par l’ORTF (le “France Télévision + Radio-France d’alors) aux côtés d’Alain Profit, et avec la bénédiction de Maurice Remy, Pierre Conruyt, Philippe Picard. Rémi Després a eu le privilège d’être invité aux Etats-Unis aux toutes premières démonstrations du réseau Arpanet, l’option concurrente qui allait devenir Internet… Dans les années 1990, il crée la sociétéRCE, concepteur de commutateurs de paquets (X25/ Frame relay) utilisés notamment par France Télécom. société qui sera intégré au groupe CS Télécom. En 1998, il crée Streamcore, start-up qui se spécialise dans la gestion de la bande passante réseaux, en partenariat avec France Télécom R&D (ex CNET), et avec la contribution d’un autre pionnier, Remi Lucet. Ce dernier, qui fut salarié de RCE, a notamment participé au développement de protocoles de contrôle de flux sur les réseaux haut débit (X.45), à la mise au point des premiers réseaux locaux normalisés (Starlan et 10 base T).

De solides références :AG2R, les Pompiers de Paris, Brinks, Cora… Dirigée Diaa Elyaacoubi (pdg) et Eric Jeux (dg et ‘CEO’ de la filiale US), Stre amcore présente des références enviables. Citons notamment la caisse de retraites AG2R, Geolink, le Conseil Général de l’Oise, la chaîne de restauration QUick, la brigade de Sapeurs Pompiers de Paris, la filiale Cora Informatique des supermarchés du même nom, et Brinks France.La caisse de retraite AG2R a sélectionné Streamcore pour améliorer sa visibilité sur les flux transistant entre ses 10 principaux sites, interconnectés, autour de deux ‘data-centers’ par Completel et Equant (Télécom Equant). ( A suivre)

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur