Streamcore : “Les besoins en bande passante vont augmenter”

Cloud

Un constat qui n’est pas pour déplaire à ce spécialiste de l’optimisation et du rééquilibrage des réseaux. Ou comment faire plus avec moins…

Les entreprises sont de plus en plus gourmandes en ressources réseau . Entre des applications parfois en compétition et l’émergence de nouvelles plates-formes logicielles (telles que le SaaS, software as a service, par exemple), le besoin de garantir et de protéger la bande passante redevient crucial.

C’est sur ce créneau que StreamCore continue de se spécialiser : l’optimisation des ressources réseau. Eclairage sur ce qui fera la tendance avec Christophe Peretou, directeur des opérations de cette société française.

Silicon.fr : Quels sont les éléments qui sous-tendent l’optimisation de la bande passante ?

Christophe Peretou: Nous prenons en compte trois éléments majeurs. Tout d’abord ce que l’on nomme la “visibilité“, c’est-à-dire comprendre non seulement quel est le rendu de chaque application mais aussi quelle en est l’utilisation par chaque utilisateur. Ainsi, on repère plus facilement si une machine dispose de r essources suffisantes ou non.

Par ailleurs, on va tenter d’éviter toute “congestion” du réseau en opérant un contrôle de ce dernier. Cette étape permet de définir des priorités selon les besoins de chacun. Enfin on en vient à la phase dite d’optimisation dans laquelle on va utiliser des méthodes telles que la compression, l’accélération ou le caching(le serveur stocke dans une mémoire tampon certaines pages, de manière localisée).

christophe_peretou.jpg

La tendance actuelle présage-t-elle de besoins de plus en plus importants en matière de bande passante ?

Christophe Peretou : Le travail en équipe tout comme le travail à distance va devenir critique. On constate, à l’heure actuelle, une baisse sensible de l’activité chez les professionnels mais surtout une diminution des effectifs. Il va être demandé au personnel d’avoir une productivité accrue. Par voie de conséquence, les entreprises vont chercher à optimiser leurs process.

En somme, les professionnels vont demander plus en donnant moins ?

Christophe Peretou : C’est un peu cela. Disons qu’ils vont s’orienter vers des produits qui consomment moins. Pour ce qui est des produits déjà présents, ils vont plutôt chercher à les optimiser que de les mettre à jour.

De même, les voyages comme les déplacements seront réduits car ils impliquent des coûts de transport plus importants par exemple. C’est toute une architecture qui est remise en cause.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur