Succession de Steve Ballmer : un dirigeant de Qualcomm entre en lice

Régulations

Selon Bloomberg, Steve Mollenkopf, le directeur général de Qualcomm, figurerait parmi les derniers candidats en lice pour remplacer Steve Ballmer à la tête de Microsoft. Un invité de dernière minute qui pourrait bousculer la hiérarchie qui s’est établie ces dernières semaines.

Un challenger vient d’apparaître parmi la liste des possibles successeurs de Steve Ballmer à la tête de Microsoft. Alors que celui qui apparaissait comme le favori jusqu’à récemment, Alan Mullaly, semble décidé à rester chez son employeur actuel, Ford, Bloomberg explique que Steve Mollenkopf, le directeur général de Qualcomm, est venu s’inviter dans la (très) short-list des candidats. Voici environ quatre mois que la recherche du futur dirigeant du numéro un mondial du logiciel a débuté, le comité spécial en charge de ce dossier serait maintenant proche d’une décision.

Un ingénieur de 44 ans

Selon Reuters, qui cite des sources anonymes, le choix du nouveau Pdg pourrait même avoir lieu avant la fin d’année. Pour l’agence de presse, la poignée de candidats encore en lice comprennent au moins un ou deux dirigeants issus des rangs de Microsoft, ainsi qu’une personnalité extérieure issue de la high tech. Personnalité qui pourrait donc être Steve Mollenkopf (44 ans), un ingénieur à l’origine de plusieurs brevets sur les communications sans fil qui travaille chez Qualcomm depuis 1994. Qualcomm est un des principaux fabricants de puces pour terminaux mobiles.

Parmi les autres candidats encore en lice, Satya Nadella, vice-président du premier éditeur mondial en charge du Cloud, apparaissait le mieux placé ces dernières semaines.

En revanche, Stephen Elop, ancien patron de Nokia qui a rejoint Microsoft à la faveur de l’acquisition de l’activité mobile du finlandais, ainsi que Mike Lawrie, PDG de CSC, et Tony Bates, vice-président de Microsoft chargé du business développement, auraient été placés sur la touche, sans pour autant quitter le processus de sélection…


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur