SugarCRM (OWF) : « Sugar 6 constitue une version majeure en termes d’expérience utilisateur »

Logiciels

La solution open source de gestion de la relation client SugarCRM monte en gamme. Retour sur cette offre, qui est principalement diffusée via des canaux de vente indirecte.

Interview express avec Larry Augustin, CEO de SugarCRM, dans le cadre de l’Open World Forum 2010. Une occasion de revenir sur la version 6 de Sugar, présentée en juillet dernier. « Sugar 6 est une mise à jour majeure en terme d’interface », explique-t-il. « Nous avons étudié des sites comme Facebook et LinkedIn afin d’affiner l’expérience utilisateur de nos produits. »

Quel est votre modèle économique ?
Nous proposons des souscriptions à une offre de support. Notez que nous permettons aux entreprises de basculer in situ de la version communautaire vers la mouture commerciale. Cette possibilité est parfaitement adaptée aux besoins des compagnies qui grossissent. Nous distribuons également des modules commerciaux conçus pour notre solution.
Nous proposons pour le reste peu de services. Les adaptations et la création de modules complémentaires sont ainsi prises en charge par nos partenaires. Notez que dans la plupart des cas le canal employé est celui des ventes indirectes.

Est-il facile d’intégrer Sugar à un système d’information existant ?
Sugar s’intègre sans problème dans le SI des entreprises. Il pourra tout à fait cohabiter avec d’autres solutions open source comme Alfresco, Drupal, les produits Jaspersoft, Open-Xchange, Zimbra, etc. Nous proposons même maintenant une version OEM, qui permettra l’intégration de Sugar au sein de piles logicielles d’entreprise complètes.

Une manière de plus pour la compagnie d’affirmer son modèle de vente indirecte.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur