Série R&R : aujourd’hui, HP a tenté de céder Autonomy à SAP

Régulations

Silicon.fr vous invite à découvrir un nouvel épisode de notre série R&R, Rumeurs & Rebondissements, consacré aujourd’hui au feuilleton des amours contrariés de HP pour Autonomy…

Décidément, ces Américains ont le talent de composer des histoires à rallonge et de nous tenir en haleine… De quoi nous inspirer une série, « R&R », Rumeurs et Rebondissements, dont nous vous proposons un nouvel épisode.

Au programme de R&R, une nouvelle rumeur qui circule suite à l’acquisition de l’éditeur britannique Autonomy par HP. Ce dernier aurait tenté de revendre Autonomy à SAP. Avec une surprise, ce n’est pas une rumeur, même si HP dément…

Résumé des épisodes précédents

A la recherche d’un nouveau modèle, inspiré d’IBM qui a lancé le mouvement au début du siècle, les géants du hardware se sont lancés dans la grande migration vers le software (cette histoire est américaine, nous conservons certaines expressions locales). En 2011, HP, entre-temps devenu le numéro un mondial des PC et des serveurs, pense s’offrir un beau parti en épousant une britannique, Autonomy.

Las ! La fortune de la belle a été surévaluée, et celui qui pensait faire une bonne affaire se serait bien fait avoir. Car après ce pilote emprunt d’amour, de gloire et de… milliards de dollars, 11,3 exactement, notre héros qui évolue désormais bien loin de ses origines dédiées à l’ingénierie, va déchanter d’épisode en épisode…

La mariée était trop belle, HP l’a payée trop cher (et oui, cette série véhicule des valeurs particulières…). Et puis la mariée aurait trompé son acquéreur, en truquant ses comptes. Pire, l’acquéreur aurait été au courant mais aurait réagi trop tard pour annuler le mariage. En fait, les autorités de ce côté de l’Atlantique ont considéré que comme l’acquéreur était au courant, il devait assumer ses choix. C’est décidé, le mariage ne sera pas rompu !

La famille HP n’est pas satisfaite, car au fur et à mesure que les mariés se dévoilent, le prix de ce mariage apparaît de plus en plus exorbitant. De plus, certains acteurs de la série ne dépasseront pas le pilote ? C’est le cas du chef de famille HP, Leo Apotheker, débarqué et remplacé par Meg Whitman dans le rôle du CEO. Quant au représentant de la mariée, Mike Lynch, il aurait bien voulu quitter la série, mais sous contrat il devra tenir son rôle.

Un histoire de gros sous

La série coûte cher. Le marié va encore provisionner des milliards (8,8) pour continuer le tournage. Evidemment, tous les acteurs ne sont pas satisfaits de ces changements apportés au scénario initial. Certains vont même se plaindre devant la justice, qui prendra son temps pour leur répondre, histoire de maintenir la pression et notre attention.

La nouvelle chef du clan HP va tenter de rameuter des troupes. Au cours d’un épisode diffusé le mois dernier, elle a affirmé que ce mariage est un projet d’avenir, que la trop belle Autonomy est au cœur du futur de la famille. Elle va même, la fourbe, jusqu’à asséner un argument massue, Autonomy donnera naissance à de beaux, et surtout gros enfants, qu’elle nomme déjà Big Data. Drôle de nom pour une future progéniture, mais la tendance est aux histoires de ‘très’ grosses bases de données !

Dans le dernier épisode de R&R, publié hier (en replay sur Silicon : « De nouveaux actionnaires poursuivent HP suite au rachat d’Autonomy »), la famille s’est de nouveau rebiffée, et menace. Elle a rencontré un nouveau juge, et lui a demandé 1 milliard de dollars. Il semble que ce soit comme cela que se règlent les problèmes dans cette série…

Le nouvel épisode d’aujourd’hui, la rumeur allemande

Dans l’épisode d’aujourd’hui, une rumeur vient une nouvelle fois troubler la quiétude du jeune couple : HP aurait tenté de revendre la mariée à un teuton nommé SAP. Bien sûr, les représentants de la famille démentent. Mais les scénaristes sont diaboliques, car ils ont fait venir la rumeur d’un certain Bill McDermott, interviewé par The Times of London. Or, Bill McDermott est Co-CEO de SAP ! Difficile d’imaginer une rumeur provenant d’une source moins bien informée.

Bon, c’est probablement un épisode intermédiaire, sans grande saveur, qui se déroule devant nous. Il n’apporte pas grand chose à l’histoire, sauf à confirmer que le marié doit se forcer pour faire croire qu’il aime la mariée, dont il a cherché à se séparer. Surtout que ces mêmes scénaristes ont trouvé une astuce pour se dégager d’une sous-histoire secondaire qui apporte peu de valeur à l’histoire principale. En fait, la rumeur ne serait qu’un flash-back… La famille HP aurait approché la famille SAP pour évoquer un divorce et un remariage teuton d’Autonomy avant le retour en amour de HP pour sa filiale software.

Résumons, le mariage est vraiment mal engagé, le divorce a été envisagé, mais le couple continuera de vivre ensemble. Le suspens est entier ! La suite au prochain épisode de R&R, Rumeurs & Rebondissements…

Crédit photo : “Home Again”: The Sailor Boy’s Return, extraite du livre Mary Ries Melendy, appartenant au domaine public U.S. Copyright Office précédant January 1, 1923.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – HP : du garage à la multinationale


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur