SumatraPDF, plus léger et mieux sécurisé qu’Adobe Reader

CloudOpen SourceSécurité

Si vous (ou votre ordinateur) êtes effrayé par la taille des dernières versions du lecteur de PDF d’Adobe, il est temps de découvrir des offres plus légères, comme SumatraPDF.

Suite à notre dernier article concernant le lecteur de PDF d’Adobe, il est apparu évident que nombre de personnes utilisent volontairement des versions de ce logiciel que l’on peut aisément qualifier d’antiques.

Pourquoi ? À cause de leur légèreté par rapport aux moutures actuelles de l’application. Cette approche reste toutefois risquée en terme de sécurité, diverses failles critiques non corrigées étant présentes dans ces versions. Le fait que les moutures les plus anciennes d’Acrobat Reader ne gèrent ni le JavaScript, ni les accès au web ne réduit en rien ce risque.

Une alternative ultralégère
Sous Windows, il existe pourtant des solutions permettant de conjuguer un poids léger et un bon niveau de sécurité. La plus jusqu’au-boutiste à cet exercice est sans contexte SumatraPDF, un logiciel open source qui est récemment passé en moture 1.7.
En version portable, SumatraPDF se compose d’un unique exécutable de 4,34 Mo. L’outil d’installation ajoute à ceci un greffon compatible avec la plupart des navigateurs web ; Firefox, Chrome et Opera, mais pas Internet Explorer.

Un bon niveau de compatibilité
SumatraPDF est capable de lire les fichiers PDF, XPS et DjVu (un support Postscript est de la partie, mais nécessite la présence de Ghostscript).
La qualité de rendu proposée par l’application est aujourd’hui parfaite avec une grande majorité des fichiers PDF. La vitesse de traitement est de surcroît plutôt correcte.
Au besoin, il sera possible d’afficher le document en cours dans Adobe Reader… en seulement deux clics. Pratique. Si l’on fait abstraction de son fond jaune quelque peu criard, SumatraPDF a quasiment tout pour plaire.

De nouvelles options de sécurité
La version 1.7 du logiciel propose des fonctionnalités étendues de paramétrage (qui ne sont actuellement accessibles que par l’entremise d’un fichier de configuration à éditer manuellement).
Elles permettront de faire tourner l’application en mode kiosque, mais aussi de bloquer certaines fonctionnalités (accès à Internet, accès au disque, écriture dans la base de registre, etc.). De quoi renforcer la sécurité de l’ensemble.

D’autres alternatives ?
Les lecteurs de PDF sont nombreux sous Windows. Nous avons fait pour vous le tour des offres open source (répondant ainsi à l’appel de la FSF).
MuPDF est un outil prometteur, qu’il faudra surveiller de près, même s’il est aujourd’hui trop peu avancé pour être utilisable au quotidien.
Evince est directement issu du monde Linux, ce logiciel étant le lecteur de PDF par défaut de l’environnement de bureau GNOME. Cet outil est un poids lourd : l’exécutable d’installation pèse à lui seul 31,5 Mo ! Evince joue toutefois dans une toute autre catégorie que SumatraPDF ou MuPDF. Seuls défauts, l’interface GTK+ du logiciel et le fait qu’il persiste à s’afficher en langue anglaise sur notre configuration de test.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur