Sun, agressif, s’attaque à Linux et Windows

Régulations

Sun Microsystems veut gagner des parts de marché sur les serveurs Intel x86, et se lance dans une promotion agressive afin d’imposer son système d’exploitation Solaris face à Linux et Windows Server

Sun Microsystems lance une campagne de promotion mondiale sur son système d’exploitation Solaris. Pour le moins agressive, elle est destinée aux serveurs en architecture Intel x86, et accessible en direct ou par le réseau des distributeurs iForce.

Mieux que du ‘hard discount‘ informatique, Sun proposera à partir du 27 avril, et pour des quantités démarrant à 100 unités, des remises pour le moins spectaculaires, puisque l’éditeur évoque une réduction de l’ordre de 80% par rapport au tarif officiel de Windows Server 2003 de Microsoft (Edition Standard) et d’environ 70% par rapport au Linux Red Hat Enterprise. Pour mieux mesurer l’agressivité de Sun sur son offre, rappelons que les tarifs proposés par l’éditeur comprennent la licence de l’Unix Solaris et le support. Et un seul prix sera demandé pour un serveur un à quatre voies ! La promotion pourrait se prolonger jusqu’en fin 2004. Une sacrée bonne affaire pour les amateurs d’Unix susceptibles d’équiper 100, 500 ou 2000 serveurs, la version Solaris de Sun ayant depuis longtemps apporté la preuve à la fois de sa stabilité et de la sécurité de la plate-forme, à condition bien évidemment de faire abstraction de la santé financière de l’entreprise. Mais la promotion de Sun est aussi un message fort aux responsables informatiques prêts à céder aux appels de la communauté Open Source ou de l’OS serveur de Microsoft, un marché sur lequel les deux OS progressent au détriment des environnements Unix, et en particulier des serveurs Sun. Ralph McNealy a toujours affirmé que Linux n’était pas une alternative à Solaris, et que ce dernier pouvait offrir un environnement plus riche et sécurisé pour un prix tout aussi attractif. La preuve? Quant à l’éternel ennemi Microsoft – jusqu’à présent épargné, les deux OS cohabitant sur deux univers différents, Windows sur x86 et Solaris sur gros systèmes – la promotion de Sun pourrait être accueillie comme un véritable acte de guerre?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur