Sun défie HP et IBM avec son serveur Sparc T5450

Cloud

Equipé du processeur Niagara 2, le nouveau serveur Solaris de ‘milieu de gamme’, conçu par Fujitsu, serait “nettement supérieur en performances” à ses concurrents

Sun et Fujitsu annoncent un serveur, le Sparc Enterprise T5440, qui “redéfinit les standards du segment des serveurs milieu de gamme“.

Selon l’annonce de ce 13 octobre, son efficacité énergétique (cf. la consommation électrique) apporterait par rapport aux systèmes concurrents, “une performance 4 fois supérieure pour un coût inférieur de 80%“.

Il s’agit d’un système doté du quadri-processeur Niagara 2, l’UltraSparc T2 Plus, c’est à dire la technologie Chip Multi-Threaded (CMT) associée à l’environnement Solaris.

C’est le premier serveur ‘quadri-sockets’, d’origine Fujitsu, lancé par Sun.

Il accueille 8 coeurs, peut fonctionner en mode 64 threads (traitement massivement parallèle).

C’est donc un serveur particulièrement bien adapté à des applications où plusieurs milliers de requêtes (tests réalisés jusqu’à 4.000 utilisateurs) ,de petit volume (traitement de SMS, par exemple ou transactions bancaires ou boursières) doivent s’effectuer quasi-simultanément avec un bon temps de réponse.

Son prix s’échelonne entre 35,8 Keuros et 105,8 Keuros (T5440 2x8C, à 1,2GHz 32Go de Ram, 2-146 , à 35,8 Keuros ; le T5440 4x8C 1,2 GHz 64Go, 2-146, à 63,6 Keuros ; le T5440 4x8C, à 1,4GHz, 128Go de Ram, 2-146, à 105,8 Keuros).

Avec force précisions sur les configurations, Sun s’est également fendu d’un ‘benchmark’ performance/prix face à la concurrence : les serveurs HP rx6600, IBM Power 560 et Power 570. Et surtout, le partenaire de Fujitsu promet des remises de -40% à qui migrerait depuis la concurrence, IBM et HP.

( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur