Sun défie HP et IBM avec son serveur Sparc T5450

Cloud

Equipé du processeur Niagara 2, le nouveau serveur Solaris de ‘milieu de gamme’, conçu par Fujitsu, serait « nettement supérieur en performances » à ses concurrents

Sun et Fujitsu annoncent un serveur, le Sparc Enterprise T5440, qui « redéfinit les standards du segment des serveurs milieu de gamme« .

Selon l’annonce de ce 13 octobre, son efficacité énergétique (cf. la consommation électrique) apporterait par rapport aux systèmes concurrents, « une performance 4 fois supérieure pour un coût inférieur de 80%« .

Il s’agit d’un système doté du quadri-processeur Niagara 2, l’UltraSparc T2 Plus, c’est à dire la technologie Chip Multi-Threaded (CMT) associée à l’environnement Solaris.

C’est le premier serveur ‘quadri-sockets’, d’origine Fujitsu, lancé par Sun.

Il accueille 8 coeurs, peut fonctionner en mode 64 threads (traitement massivement parallèle).

C’est donc un serveur particulièrement bien adapté à des applications où plusieurs milliers de requêtes (tests réalisés jusqu’à 4.000 utilisateurs) ,de petit volume (traitement de SMS, par exemple ou transactions bancaires ou boursières) doivent s’effectuer quasi-simultanément avec un bon temps de réponse.

Son prix s’échelonne entre 35,8 Keuros et 105,8 Keuros (T5440 2x8C, à 1,2GHz 32Go de Ram, 2-146 , à 35,8 Keuros ; le T5440 4x8C 1,2 GHz 64Go, 2-146, à 63,6 Keuros ; le T5440 4x8C, à 1,4GHz, 128Go de Ram, 2-146, à 105,8 Keuros).

Avec force précisions sur les configurations, Sun s’est également fendu d’un ‘benchmark’ performance/prix face à la concurrence : les serveurs HP rx6600, IBM Power 560 et Power 570. Et surtout, le partenaire de Fujitsu promet des remises de -40% à qui migrerait depuis la concurrence, IBM et HP.

( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur