Sun dévoile Niagara 2

Régulations

L’héritier de l’architecture UltraSparc va doubler ses threads et offrira une unité de calcul en virgule flottante par c?ur. En attendant Rock…

Avec la sortie de l’

UltraSparc T1, Niagara en version 1, Sun Microsystem avait marqué un grand coup dans le marché quelque peu stagnant des architectures parallèles, rappelant qu’il demeure un acteur incontournable du serveur haut de gamme et du HPC (calcul).

En revanche, malgré ses 8 c?urs et 32 threads embarqués sur le ‘die‘ du processeur, Niagara 1 décevait par la faiblesse de ses capacités en matière d’applications scientifiques. Il laissait en revanche entrevoir un avenir plus riche encore pour le futur de la technologie UltraSparc, n’en déplaise à ses détracteurs.

Avec Niagara II, qui sera disponible vers la mi 2007, Sun rectifie le tir. Tout d’abord, il double la capacité de traitement de son architecture parallèle, en doublant le nombre de threads par c?ur, ce qui porte la capacité totale du processeur à 64 threads simultanés.

Chaque c?ur disposera d’une unité de calcul en virgule flottante, et non plus une unité par processeur, comme dans la version 1. Chaque c?ur partagera un pool de 4 Mo de mémoire cache L2. Le pipeline sera réduit et à 12 niveaux de FPU. Livré en 1,4 Ghz, Niagara II supportera la mémoire FBDIMM et PCI Express.

Prochaine étape, Rock sera le successeur de la ligne UltraSparc T1, et devrait rendre encore plus accessible l’architecture sur des serveurs qui accepteront moins de 8 sockets. Chaque c?ur embarquera 32 threads et les processus de fabrications seront en 65 nanomètres. Pour 2008?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur