Sun libère les méthodes de chiffrement utilisées pour le stockage

Sécurité

Cette offre s’inscrit dans le cadre de l’initiative Open Storage lancée par la compagnie

Sun Microsystems rend public le protocole utilisé pour le chiffrement des données stockées sur des périphériques magnétiques. Ce dernier est mis à la disposition de la communauté open source sur le site d’OpenSolaris, sous licence BSD.

La libération de ce code permettra de disposer d’une solution industrielle de gestion de clés de chiffrement, utilisable sans versement de royalties. Sun Microsystems souhaite transformer ce protocole en un standard, qui pourra être adopté plus largement par les industriels.

“Les solutions Open Storage permettent aux utilisateurs de se libérer des chaînes des matériels et logiciels propriétaires. Ce nouveau protocole étend cette stratégie au coûteux et très fragmenté marché du chiffrement”, déclare Jason Schaffer, directeur de la gestion des produits de stockage chez Sun Microsystems. “L’open sourcebaissera le coût des solutions de chiffrement. Sun offre aujourd’hui la seule solution pouvant fonctionner à l’identique chez de multiples constructeurs.”

Ce protocole peut être utilisé sur le Sun StorageTek KMS 2.0 Key Manager ou les lecteurs de bandes StorageTek T9840D, T10000A et T10000B, ainsi que les HP LTO4 utilisés dans les librairies Sun. Notez qu’IBM (pour ses lecteurs LTO4) et EMC (au travers de la division RSA) supportent, ou supporterons prochainement, ce protocole de chiffrement dans leurs offres respectives.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur