Sun Microsystems s’offre SeeBeyond

Cloud

Le constructeur poursuit sa politique d’acquisition en s’offrant ce spécialiste de l’intégration d’applications. Objectif: injecter du Java dans les problématiques d’EAI

Sun Microsystems avait annoncé ses intentions: le groupe dispose d’une belle trésorerie et prévoit des acquisitions après en avoir fini avec les vaches maigres. Dans nos colonnes, tout récemment, Scott Mc Nealy, big boss et fondateur de Sun ne cachait pas ses ambitions:

“Oui, d’autres acquisitions sont envisageables. Nous pouvons encore croître organiquement. Par exemple sur le créneau des bases de données. Nous avons de larges capacités d’autofinancement. Les chiffres des trois derniers trimestres sont bons, vous le savez, nous avons amélioré notre marge brute. Sur un an, nous avons engrangé un milliard de dollars”. En quelques semaines, le constructeur américain a prouvé par deux fois qu’il ne s’agissait pas de paroles en l’air. Début juin, le groupe surprenait son monde en annonçant le rachat de StorageTek, spécialiste de la sauvegarde de données, pour 4,1 milliards de dollars en ‘cash’. Aujourd’hui, le spécialiste des serveurs annonce l’acquisition de SeeBeyond pour 387 millions de dollars, toujours en ‘cash’. Le groupe informatique californien propose un prix d’acquisition de 4,25 dollars pour chaque action SeeBeyond, soit une prime de presque 30% par rapport à leur dernier cours de clôture. L’opération devrait être réalisée d’ici quatre ou cinq mois, ajoute Sun. Cette opération permettra à Sun “de créer ce qui nous semble être l’offre la plus complète du secteur en matière de développement, de déploiement et de gestion d’applications et d’architectures logicielles orientées vers les services”, souligne le groupe, dans un communiqué. Crée en 1989, SeeBeyond est un spécialiste des applications EAI (intégration des applications d’entreprise). Cela désigne les solutions et les méthodes destinées à assurer l’intégration des différentes composantes du système d’information afin de gagner en souplesse et de baisser les coûts de maintenance des interfaces inter-applicatives. Les chantiers d’EAI sont souvent un préalable nécessaire à des projets ‘e-business’. SeeBeyond propose des applications d’eBusiness integration, qui permettent de gérer les processus d’échange d’informations en temps-réel entre applications intra et inter-entreprises. Il s’agira pour Sun d’intégrer son langage de programmation universel Java, au sein de ces applications d’intégration.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur