Sun se tourne vers les développeurs indiens

Régulations

Après Microsoft, c’est au tour de Sun Microsystems de rechercher en Inde des développeurs pour les services Web

Bill Gates, lors d’une récente visite en Inde, avait annoncé 400 millions de dollars d’investissements locaux au profit du développement de l’architecture .Net.

C’est au tour du patron de Sun Microsystems, Scott McNeally, de se rendre à Bengalore pour y chercher des appuis dans le développement d’une offre concurrente à celle de Microsoft sur les services Web, SunOne. Plus rapides, meilleurs et moins chers, les développeurs indiens/hindous, environ 500.000 aujourd’hui, seront d’ici quatre ans 1,3 million à participer à la réduction des coûts de développement des futures applications. Pour rappel, l’Inde comptera prochainement plus d’habitants que la Chine avec plus d’1,4 milliard d’âmes…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur