Sun vous détecte une faille infime sur l’UltraSparc III

Régulations

Sun propose à ses clients de tester une faille ‘très rare’: elle affecte le calcul en virgule flottante d’un UltraSparc III FPU sur 83.000

Sun Microsystems a lancé une alerte, qu’il juge minime, sur son processeur UltraSparc III FPU. Il serait victime d’une faille ”

très rare“. Cette faille annule le calcul en virgule flottante et entraîne des résultats erronés. En cause, le mode de tests des processeurs en fin de process de fabrication. Les ‘dégradations électriques‘ mises en cause, dont tous les fabricants de processeurs sont victimes selon Sun, seraient un phénomène inévitable. Impossible de détecter une erreur dans le calcul en mémoire flottante. Sous système d’exploitation Solaris, une telle erreur devrait être détectée et entraîner un ‘reboot’ de la machine. Mais en cas de ‘dégradation électrique‘, Solaris ne la prend pas en compte. Le risque, estimé par Sun, est de 1 sur 83.000. L’alerte de Sun : http://sunsolve.sun.com/pub-cgi/retrieve.pl?doc=fsalert/55081&zone_32=sun%20alert%2055081


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur