Supercalculateur : 10.000 consoles PlayStation en architecture ‘grid’?

Régulations

10.000 PS3 auraient la puissance de 200.000 PC -dixit Sony

La géant japonais envisage de louer l’accès à la puissance de milliers de consoles PS3 architecturées en ‘grid‘.

La nouvelle génération des consoles PlayStation embarque en effet le puissant processeur Cell, développé sur base Power en partenariat avec IBM, Sony et Toshiba. Sa mise en réseau de type ‘grid‘ permettrait d’atteindre une puissance équivalente à celle d’un supercalculateur.

Une première expérience, à but non lucratif, a été menée avec succès par l’Université de Stanford, dont le populaire programme Folding@home de partage de ressources accompagne les recherches biomédicales de l’université (séquençage du génome ADN, etc.)

L’idée retenue par Sony – qui déclare ignorer tout de son potentiel ? consisterait à rémunérer les possesseurs d’une console PS3 qui la laisseraient allumée et connectée en permanence afin qu’elle soit active sur le réseau. Les entreprise intéressées par ces ressources et l’accès à la puissance du ‘grid’ seraient facturées par Sony.

Coup de pub ou bonne idée à concrétiser? Il pourrait bien y avoir une grande différence entre un projet comme Seti@home (analyse des signaux en provenance de l’espace) reposant sur un réseau partagé en ligne de PC de bureau, et un projet s’appuyant sur des consoles de jeu, aussi puissantes soient-elles.

Quel sera le comportement des posseseurs de consoles? Un public, vraisemblement jeune en majorité, sera-t-il motivé? Si oui, à partir de quelles sommes d’argent?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur