Surcouf et The Phone House lancent aussi leur UMPC

Cloud

Les deux distributeurs se lancent eux aussi dans la course au PC low cost

La tornade du low cost, provoquée par Asus et son Eee PC continue de faire des émules. Après Everex, HP et Packard Bell c’est au tour des distributeurs d’entrer dans la danse. Surcouf et The Phone House vont se lancer dans la brèche des tout petits portables à bas prix.

Selon une information publiée sur le blog de Jérôme Colombain, un journaliste de France Info, la future machine de Surcouf devrait être pourvue d’un écran de 7 pouces et d’un disque dur de 60 Go. Le giga octet de mémoire vive prévu ne devrait pas être de trop. Il semblerait que Surcouf n’est souhaité prendre aucun risque sur le système embarqué. Une version XP et une version Linux devraient être disponibles. On ne connaît pas encore le fabricant de cette machine.

L’utilisateur devrait pouvoir ajouter des fonctions supplémentaires, moyennant finance. Un connecteur placé sur la tranche droite de l’écran devrait permettre de brancher un téléphone Skype, un GPS ou encore un récepteur DVB-H. Avec une sortie prévue pour le mois de mai et un prix situé autour des 350 euros, l’UMPC version Surcouf pourrait réaliser un bel abordage…sauf que l’enseigne n’est pas seule.

Le spécialiste du mobile, The Phone House (TPH) devrait lui aussi proposer son PC à bas coût d’ici peu, selon une information du Monde Informatique confirmée par une source interne. Lancé en partenariat avec l’espagnol Airis, l’UMPC devrait présenter des dimensions très proches de celles de son concurrent de Surcouf. Le Kira 100, proposé en Espagne depuis le début du mois d’avril, devrait atterrir dans les échoppes du distributeur d’ici quelques jours.

Avec son écran 7 pouces, le Kira 100 embarque un processeur de 1 Ghz, ainsi qu’une mémoire vive de 512 Mo ou 1 Go, suivant les modèles. Pour le stockage, le constructeur aurait opté pour du SSD, ainsi la capacité devrait être comprise entre 2 et 4 Go. Côté OS, il ne devrait pas y avoir d’ambiguïté. Le Linux développé par Mandriva semble être l’heureux élu.

Aucune information officielle n’a été fournie quand au prix de l’UMPC ibérico-britannique. Selon nos informations, le PC à bas coût pourrait être commercialisé 300 euros nu et 100 euros, accompagné d’une offre opérateur.

L’arrivée de ce nouveau produit pourrait toutefois semer la pagaille au sein de l’enseigne. En effet, TPH commercialise déjà l’Eee PC d’Asus avec ou sans un abonnement SFR. Avec son ordinateur en vitrine, il est difficile de penser que le vendeur proposera à ses potentiels clients le produit concurrent…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur