Surcouf : “un UMPC 9 pouces et Linux dès la fin de l'année”

Cloud

A l’occasion de la sortie du PC ultra mobile de Surcouf, Yves Lagier, président de la chaîne de magasins a accepté de répondre à quelques questions sur le produit ainsi que sur l’avenir de Surcouf

A qui avez-vous fait appel pour fabriquer votre UMPC ?

Nous avons travaillé avec un fabricant taïwanais, FIC. Ce constructeur travaille également sur la ligne d’ultra portables de Packard Bell.

yveslagier.jpg

Quand votre UMPC sera-t-il disponible à la vente ?

Nous devrions recevoir une partie des premiers produits demain (21 mai) et une autre cette semaine. Une partie des ordinateurs a pu être pré-réservée par Internet. Une prochaine livraison devrait intervenir d’ici trois à quatre semaines.

Comment vous positionnez-vous par rapport aux produits concurrents vendus par vos magasins ?

Nous sommes heureux de disposer d’une gamme de produits 7 pouces. Notre UMPC présente des caractéristiques différentes de celles des produits concurrents. Par exemple, l’Eee PC fonctionne avec de la mémoire flash. Cela dit, nous éprouvons beaucoup de plaisir à vendre le PC mobile d’Asus.

Vous proposez un modèle 7 pouces pour commencer. Prévoyez-vous un modèle 9 pouces ?” />Nous devrions proposer un modèle 9 pouces d’ici la fin de l’année, probablement pour la rentrée.

Et un modèle Linux ?

Un modèle sous Linux devrait également être proposé dans les mois qui viennent. Aujourd’hui, 40% des produits de la gamme PC by Surcouf comprennent un système d’exploitation Linux. Nous n’avons aucune crainte quant des ventes impliquant cet OS open source. La version Linux est avant tout un choix fait pour nos clients. De plus, ce système d’exploitation devrait entraîner une réduction du prix. Si Windows rassure, l’OS libre fonctionne très bien sur l’Eee PC d’Asus.

Prévoyez-vous des accords avec d’autres opérateurs mobiles, le PC by Surcouf est proposé avec un forfait Orange ?

Les rapprochements avec les opérateurs nous permettent de valoriser notre produit ultra mobile. Un produit ultra portable a pour vocation d’être vendu avec un forfait opérateur. Nous sommes en train de négocier avec SFR. Et nous allons aller encore plus loin. Un rapprochement avec Bouygues Telecom est également prévu.

Concernant le rachat de Surcouf, pouvez-vous apporter quelques précisions ?

Tout ce que nous pouvons dire aujourd’hui est qu’il n’y aucune urgence, aucune panique. Aucun délai n’a été fixé [ndlr : par PPR] pour trouver un nouveau partenaire. Nous sommes toujours à la recherche d’un nouveau partenaire financier. Et nous cherchons toujours à nous développer.

Qu’en est-il des ventes de PC sous Vista réalisées par vos magasins ?

Nous avons vendu beaucoup de PC sous Vista. Néanmoins, il existe toujours une demande pour les machines sous XP. Les craintes quant à l’utilisation de Vista demeurent encore nombreuses. Les gens ont peur des bugs et du côté très gourmand de Vista. Pourtant, nous avons proposé des ordinateurs à 299 euros avec Vista. Nous n’avons pas réussi à satisfaire toute la demande et nous n’avons quasiment enregistré aucun retour.

La tendance générale qui favorise les ordinateurs portables au détriment des PC de bureau se vérifie-t-elle ?

Oui. La demande familiale se tourne davantage vers les PC portables. Concernant les ordinateurs de bureau, la demande se fortifie grâce aux gamers. Ce public demande des machines accompagnées de cartes vidéo puissantes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur