Pour gérer vos consentements :

Surface Duo : Microsoft enthousiasme autant qu’il déçoit

« Enthousiasmant et décevant à la fois », d’après Wired ; « ambitieux, mais inachevé », de l’avis de TechCrunch ; « plus qu’une curiosité, mais au mieux un produit de niche », selon Axios : la presse high-tech américaine se montre partagée à l’égard de Surface Duo.

Microsoft vient d’en lancer la commercialisation sur le marché américain. Le ticket d’entrée est à 1 399,99 $ HT pour la version 128 Go. Il faut compter 100 $ de plus pour passer à 256 Go.

Avec 6 Go de RAM et un processeur Snapdragon 855, Surface Duo embarque une base hardware comparable à celle du smartphone Google Pixel 4, lancé en 2019.

Le déficit de puissance face aux modèles plus récents se fait ressentir. Gizmodo le chiffre dans la fourchette de 15 à 25 %. Du côté d’Engadget, on déplore des ralentissement lors du basculement entre applications et du transfert d’éléments entre les deux écrans.

La charnière, en revanche, fait l’unanimité… et en positif. ZDNet en salue la solidité, autant que . L’un et l’autre apprécient globalement le design de Surface Duo. Gizmodo, comme Engadget, en souligne la finesse (9,9 mm replié) ; Wired, la relative légèreté (250 g).

Autre élément qui fait l’unanimité : l’autonomie. « Systématiquement plus d’une journée » chez ZDNet ; « 40 % de charge restante en fin de journée » pour Wired ; « un jour et demi » à en croire TechCrunch ; « autant que le Pixel 4 XL » selon Gizmodo, etc.

Surface Duo : Android à la sauce Microsoft

Il y a également consensus – ou presque – sur un autre élément : l’appareil photo. Et les retours sont clairement négatifs : mauvais positionnement, qualité d’image médiocre, utilisation contre-intuitive…

La partie logicielle suscite un plus large panel d’appréciations :

  • ZDNet a eu du mal à se faire à l’interface « made in Microsoft » couplée à la navigation par gestes d’Android.
  • TechCrunch et Wired ont aimé la fonction App Groups (illustrée ci-dessous) qui permet de lancer simultanément deux applications. Mais l’un et l’autre regrettent que la charnière et les bordures des deux écrans perturbent l’utilisation en mode tablette.
  • Gizmodo se montre plus positif : surface Duo, c’est « le multitâche comme jamais auparavant », malgré le nombre encore limité d’applications qui tirent parti des particularités de l’appareil.
  • Engadget s’est senti peu à l’aise avec certains éléments d’interface que Microsoft a préféré ne pas adapter pleinement, officiellement pour éviter de créer un fork d’Android.
  • CNET n’a pas adhéré, entre autres, à l’expérience de saisie au clavier

Tous veulent néanmoins croire à des améliorations. Microsoft promet en l’occurrence une mise à jour par mois.

Parmi les autres éléments relevés, on notera :

  • Absence d’écran extérieur
  • Un seul haut-parleur
  • Pas de 5G, de recharge sans fil, de NFC, ni de microSD (des contreparties à la finesse du produit)

Illustrations © Microsoft

Recent Posts

Bruxelles scrute l’appétit de Microsoft pour Nuance

Dans le collimateur de Bruxelles pour son exploitation de Teams, Microsoft l'est aussi pour sa…

1 heure ago

{ Interview vidéo} – Frédérick Meyer, Auchan Retail International : « En multicloud, rien ne vaut une sécurité homogène»

Aux Assises 2021, Frédérick Meyer, CISO de Auchan Retail International , explique comment il déploie…

1 heure ago

OVHcloud : des lésés de Strasbourg préparent un recours collectif

Un recours collectif contre OVHcloud prend forme après l'incendie à Strasbourg. Quels en sont les…

2 heures ago

DSI : comment gérer la pénurie de compétences IT en 2022 ?

{Interview Vidéo } - Janaki Selvarajah, Division Manager IT et Digital chez Robert Half, analyse…

5 heures ago

Microsoft 365 : la « taxation » des abonnés mensualisés passe mal

Parallèlement à la hausse des prix sur les éditions commerciales de Microsoft 365, un surcoût…

6 heures ago

Cloud : ce que l’alliance Euclidia demande à l’Europe

Pour Euclidia, la cybersécurité ne peut être l'unique réponse aux objectifs de confiance dans le…

24 heures ago