Surface Neo et Duo : Microsoft voit l’avenir en double écran entre Windows et Android

MobilitéSmartphonesTablettes
surface-neo-duo

Avec les Surface Neo et Duo, Microsoft ouvre la voie à des appareils en double écran, aussi bien sous Windows que sous Android.

Ni smartphones, ni tablettes, mais une « nouvelle catégorie d’appareils » axés sur la productivité. Ainsi Microsoft présente-t-il les Surface Neo et Duo, dévoilés ce 2 octobre.

Les deux produits ne devraient pas arriver en France avant fin 2020.

L’un et l’autre sont sur un format double écran. Mais tandis que le Neo tourne sous Windows, le Duo embarque Android. C’est la première fois que l’OS de Google est intégré dans la gamme Surface.

Microsoft en dit davantage à propos du Neo et ses deux écrans 9 pouces pivotant à 360 degrés.

Asus, Dell, HP et Lenovo sont sur les rangs pour proposer le même type de produit, doté d’un système d’exploitation spécifique : Windows 10X.

Les tuiles disparaissent du menu Démarrer, laissant place à une interface plus proche de celle des principaux OS mobiles.

Windows 10X a la particularité de permettre l’exécution des applications win32, grâce à une technologie de conteneurisation. Microsoft promet plus d’informations sur ce point lors de la Build 2020.

On aura noté la disponibilité d’un clavier qui s’aimante au dos de l’appareil ou se replie sur l’un des écrans. En fonction de sa position, l’interface s’adapte, une partie de l’écran pouvant être utilisée comme trackpad ou comme barre d’outils.

Windows Mobile : c’est non

Avec Surface Duo, on est sur un plus petit format : deux écrans de 5,6 pouces qui, dépliés, offrent une surface de 8,3 pouces.

Sous le capot, on trouverait une puce Snapdragon 855 – alors que Surface Neo sera livré avec un processeur Intel.

Microsoft assure ne pas avoir l’intention de relancer, sur ce type de terminaux, un quelconque Windows Mobile. « Le système d’exploitation n’est plus la couche la plus importante pour nous, affirme Satya Nadella. Le plus important, c’est l’application. »

Illustration principale © Microsoft

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT