Surface Pro en disponibilité aléatoire aux États-Unis

Poste de travail
Microsoft Surface Pro

Microsoft tente de rassurer les utilisateurs intéressés par la Surface Pro en annonçant le retour des stocks de la tablette. Mais entre l’offre en ligne et les magasins physiques, le cafouillage demeure.

Lancée le 9 février dernier en Amérique du Nord, la tablette Surface Pro de Microsoft avait connu un démarrage cafouilleux.

Quatre jours après le lancement, le constructeur reconnaissait être confronté à des ruptures de stock pour la version 64 Go, tant en ligne que dans la distribution physique, sans que l’on sache très bien si le problème venait d’un manque d’approvisionnement ou bien d’une réelle affluence de la demande de la tablette sous environnement x86 (qui permettra de profiter des mêmes applications que la version desktop de Windows 8).

Microsoft a profité du week-end pour tenter d’éclaircir la situation et rassurer les premiers clients. Sur son blog, le constructeur annonce que les intéressés peuvent de nouveau effectuer une précommande de la Surface Pro 128 Go « qui sera livrée d’ici 2 à 3 semaines selon les stocks entrants » depuis son magasin en ligne (aux États-Unis s’entend).

Des disponibilités à confirmer en magasin

Voilà qui n’est guère encourageant. Fort heureusement, le système préviendra les clients dès que les stocks seront épuisés, souligne l’entreprise de Redmond. Faut-il comprendre que les stocks restent encore très limités et qu’il faut se précipiter sur la tablette ? Et quid du modèle 64 Go ?

Côté distribution physique, l’information de Microsoft est à peine plus claire. Aux États-Unis, les magasins BestBuy et Staples voient leurs stocks alimentés. Dans le cas contraire (ce qui semble assez fréquent à la lecture des commentaires du billet en ligne), il est possible de réserver un modèle 64 ou 128 Go de la Surface Pro.

Au Canada, le modèle 64 Go est disponible en précommande ou en ligne. Et le 128 Go n’est apparemment pas encore disponible. Dans tous les cas, l’éditeur de Windows recommande de téléphoner à son fournisseur local avant de se déplacer. Merci du conseil. L’ensemble reste néanmoins confus.

Enthousiasmé par la demande

Si Microsoft se dit « enthousiasmé par la demande de Surface Pro et continue de travailler sans relâche pour répondre à cette demande avec la production et obtenir de nouveaux stocks en magasins », il n’en reste pas moins que ce cafouillage risque de peser sur les ventes et l’image de la tablette. Ce qui est dommageable pour l’entreprise déjà marquée par le démarrage décevant de la Surface RT, la tablette sous environnement ARM.

Si Microsoft a du mal à alimenter le marché nord-américain, le reste du monde, dont la France, risque d’avoir à patienter un temps indéterminé avant de découvrir la Surface Pro. Au risque de laisser retomber le soufflé et que les clients finissent au final par se tourner vers les partenaires constructeurs habituels de l’entreprise de Redmond. Les Surface connaîtront-elles le même destin funeste que le baladeur Zune ?


Voir aussi
Quiz Silicon.fr : 10 questions sur Microsoft


En images : Les photos officielles de la Surface Pro de Microsoft

Les photos officielles de la Surface Pro de Microsoft

Image 1 of 8

La Surface Pro de Microsoft
La tablette Surface Pro intègre un processeur x86 Intel Core i5 et Windows 8 Pro.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur