Pour gérer vos consentements :
Categories: Réseaux

Suspicion d’entente illicite sur le marché de gros de l’interconnexion Internet

Le marché de la connectivité Internet n’est pas à l’abri des dérives. Ainsi, la Commission européenne a décidé de se pencher sur un possible abus de position dominante sur le marché de gros de l’interconnexion Internet.

Bruxelles a confirmé avoir lancé dans la journée du 9 juillet une série de perquisitions au sein de groupes télécoms comme Orange, Deutsche Telekom et Telefonica, rapporte ITespresso.fr.

En l’état actuel, il s’agit de récupérer des éléments de preuve étayant les soupçons, mais aucune enquête officielle n’est lancée.

L’interconnexion assurée par les opérateurs est « cruciale pour le fonctionnement d’Internet et pour la capacité des utilisateurs finaux à accéder aux contenus avec la qualité de service requise. Et ce, quelle que soit la localisation du fournisseur », estime la Commission européenne dans sa communication.

Sérénité affichée chez Orange

Dans cette initiative antitrust, Bruxelles évite de transmettre les noms des opérateurs concernés.

Mais Orange (France) et Deutsche Telekom (Allemagne) ont confirmé les perquisitions à leurs sièges sociaux. Selon Reuters, Telefonica (Espagne) était également concerné.

« Orange fait actuellement l’objet d’une enquête de la part des services de la Commission européenne. Les agents de la Commission visitent plusieurs sites du groupe. L’inspection dans nos locaux peut durer quelques jours », a déclaré un porte-parole d’Orange.

« Orange coopère pleinement avec les agents de la Commission européenne et à ce stade les pratiques d’Orange ne sont pas incriminées. Nous envisageons donc sereinement les suites de cette affaire. »


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Dix questions sur Orange-France Télécom

Recent Posts

Cambridge Analytica, le retour : Zuckerberg poursuivi aux États-Unis

Un procureur américain considère Mark Zuckerberg personnellement responsable des conséquences de l’affaire Cambridge Analytica sur…

1 jour ago

ITSM : EasyVista change avec Patrice Barbedette CEO

Patrice Barbedette (ex-Oracle) pilote la nouvelle phase de croissance d'EasyVista en Europe et à l'international,…

1 jour ago

Gestion de données : Databricks muscle sa direction juridique

Databricks a recruté sa responsable juridique et vice-présidente chez DocuSign pour soutenir l'exigence de conformité…

2 jours ago

Microsoft Build 2022 : beaucoup d’IA…et du Metavers au menu

A l’occasion de Build, sa conférence annuelle dédiée aux développeurs, Microsoft a fait la part…

2 jours ago

Taxe GAFA : pas avant 2023…au mieux

Très attendue, la réforme de taxation internationale des géants du numérique - dite taxe GAFA…

2 jours ago

DevOps : GitLab 15 parie gros sur l’observabilité

Avec la v15 de sa plateforme, GitLab ambitionne d'améliorer sa proposition de valeur dans la…

2 jours ago